Loi de finances 2021 : Le Tchad s’achemine vers une reconduction des mesures d’allègement

Loi de finances 2021 : Le Tchad s’achemine vers une reconduction des mesures d’allègement
Loi de finances 2021 : Le Tchad s’achemine vers une reconduction des mesures d’allègement

Africa-PressTchad. Les membres du Conseil National du Patronat Tchadien et de la Chambre de Commerce ont été reçus vendredi dernier par le ministre des Finances. Ils ont débattu sur les dispositions fiscales contenues dans le Projet de Loi de Finances 2021. Après avoir présenté les allègements faites aux entreprises, pour amortir les effets de la covid-19, Tahir Hamid Nguilin informe que lesdites mesures seront reconduites pour faciliter l’épanouissement des entreprises.

« L’Etat s’engage à faciliter la vie des entreprises, faciliter les investissements en mettant un accent particulier sur l’énergie renouvelable, sur le plan agricole et sur l’exonération des connexions internet de tout taxe » informe le ministre des Finances. Il se réjouit du fait que l’exonération de la connexion internet ait facilité le travail à distance.

« Pour les énergies renouvelables, nous avons eu l’une des fiscalités les plus généreuses en matière d’énergie verte, nous allons amplifier cela dans la prochaine loi de finance », assure Tahir Hamid Nguilin. D’après lui, cette facilitation a permis de lancer un certain nombre de projets d’envergure à N’Djamena et dans les provinces. Lesquels porteront des fruits en 2021, note le membre du gouvernement.

Le ministre des finances conclut que, malgré les conséquences de la Covid-19, la guerre contre le terrorisme à Bohoma et les inondations, l’Etat a décidé d’augmenter les salaires, recruter les jeunes, payer la dette intérieure, payer un fonds pour les jeunes et être plus solidaires avec les populations sinistrées

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here