Décision: L’État accorde un abattement de 80% sur les marchandises à l’importation

7
Décision: L’État accorde un abattement de 80% sur les marchandises à l’importation
Décision: L’État accorde un abattement de 80% sur les marchandises à l’importation

Africa-Press – Cameroun. La décision a été signée le 16 novembre dernier par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze. Elle s’étend jusqu’au 28 février 2022 et pourra être prorogée le cas échéant. Elle stipule en son article 1er que «le montant du fret à intégrer dans la valeur en douane des marchandises importées par voie maritime est affecté d’un abattement de 80% de la somme totale effectivement payée ou à payer pour l’acheminement desdites marchandises, dans le contexte de l’augmentation inédite du coût de transport international des marchandises».

Le ministre des Finances précise que les Directeurs généraux des Douanes et de la Société générale de surveillance (SGS) sont interpellés pour l’application effective de cette décision. Désormais, les marchandises importées connaissent une baisse du prix de leur dédouanement de 80%. Cette mesure, explique le ministre des Finances, vise à contrôler les effets de l’augmentation exponentielle du fret maritime à l’international. Mais surtout à dissiper la menace sur la disponibilité des produits de grande consommation. On se souvient que face à cette augmentation du fret maritime à l’international, le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam), a menacé le 9 novembre dernier de suspendre la production et l’importation des produits de grande consommation dès janvier 2022, faute de mesures d’accompagnement de l’Etat.

La décision du gouvernement est donc une réponse aux sollicitations du secteur privé. Mécaniquement, cette mesure permet aux importateurs de maîtriser leurs coûts de production et d’importation, et de répercuter les prix homologués des produits par l’Etat sur le marché. En principe, l’on ne devrait plus assister à l’inflation des produits de grande consommation jusqu’en février 2022. Car cette inflation était justifiée par le coût élevé du fret à l’international. D’après la douane, cet abattement de 80% du prix à l’importation va causer un manque à gagner à l’Etat de plus de 400 milliards de FCFA en trois mois.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here