Remy Ngono traite Biya et ses ministres d’imbéciles

8
Remy Ngono traite Biya et ses ministres d’imbéciles
Remy Ngono traite Biya et ses ministres d’imbéciles

Africa-PressCameroun. Nos ministres et le président de la République font preuve d’hypertrophie d’imbéciles et d’idioties •

On ne parle pas de stade là où il n’y a pas de nourriture, d’eau, de lumière•

On ne peut pas évoluer dans la gérontocratie•

Le chroniqueur sportif J. Remy Ngono était l’invité de l’émission Abk Matin Hier. Comme à l’accoutumée, il n’a pas caché son francs parlé. Interrogé sur la gestion du pays, l’exilé politique n’a pas loupé Paul Biya et ses ministres qu’il a qualifié d’imbéciles. « Nous avons des vainqueurs magnifiques qui écrasent tout le monde. Comment nos ministres et le président de la République qui ont fait leurs études ailleurs peuvent autant faire preuve d’hypertrophie d’imbéciles et d’idioties qui nous font reculer », a-t-il déclaré en direct de Paris. Remy Ngono a aussi affirmé qu’il se bat pour que le Cameroun soit libéré. « Je me bats aujourd’hui pour que le Cameroun soit libéré de ce maître absolu. Passez le relais Mr Paul Biya ! On ne peut pas évoluer dans la gérontocratie », a-t-il envoyé directement au président de la République.

La Can et les stades

Au sujet de la Can qui devait se jouer au Cameroun depuis 2019, J. Remy Ngono peut se vanter. « On est d’accord que J.Remy NGONO avait raison ! Est-ce vous avez eu la CAN 2019 ? Les aéroports du Cameroun ne sont même plus homologués », a-t-il lancé. Avant de trancher : « Un pays pauvre n’investit pas sur les stades. On ne parle pas de stade là où il n’y a pas de nourriture, d’eau, de lumière, d’hôpital d’autoroute, et autres infrastructures indispensables à la population. »
J. Remy Ngono a aussi répondu à ceux qui estiment qu’il est en train de se métamorphoser. « Je suis le même, avec la même diction, le même regard vis-à-vis de nos cultures, les mêmes convictions politiques. », a conclu le natif de Fegmimbang par Akono.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here