Maraboutage lors du match Mali-Tunisie: les causes des gaffes de l’arbitre enfin connues

2
Maraboutage lors du match Mali-Tunisie: les causes des gaffes de l'arbitre enfin connues
Maraboutage lors du match Mali-Tunisie: les causes des gaffes de l'arbitre enfin connues

Africa-Press – Cameroun. Les ratés de l’arbitre qui ont entaché le match Mali-Tunisie n’ont rien de naturel, selon Kand Owalski. Dans une tribune publiée il y a quelques heures, il explique comment les marabouts ambazoniens ont grâces à des moyens mystiques, embrouillé l’arbitre vers la fin du match. Ci-dessous, la tribune de Kand Owalski.

“Prenez-moi pour un fou si vous le voulez, mais ce qui s’est passé à Limbé ne relève en rien de phénomènes naturels. Récapitulons les incidents :

1- l’arbitre du match Tunisie-Mali s’embrouille vers la fin du match, donne un carton rouge à un joueur Malien qui ne le méritait pas. Siffle, contre toute attente, la fin du match à la 85eme minute avant d’être interpellé par ses collègues.

Mais finit tout de même par mettre un terme à la rencontre à la 89eme minute, alors même qu’on s’attendait à au moins 05 minutes de temps additionnel. On dit qu’il aurait été corrompu. Moi je réponds que c’est absolument faux. Je suis certain que cet arbitre ignore totalement ce qui lui est arrivé. Personne ne peut griller sa carrière de la sorte, avec autant de flagrance.

S’il avait voulu faire perdre la Tunisie, il ne leur aurait même pas accordé un penalty. D’ailleurs c’est un acte totalement absurde de mettre un terme match, avant la fin, dans le but de privilégier une équipe. Tous les arbitres savent que ça ne passera pas, car cet acte suffit à invalider l’ensemble du match.

Mon point de vue est donc que cet arbitre a simplement été frappé par la confusion.

2- à l’entame du deuxième match opposant la Gambie à la Mauritanie, dans le même stade, à Limbé, un incident majeur s’est produit. L’hymne national de la Mauritanie n’a pas été joué après avoir été confondu à plusieurs reprises avec d’autres hymnes.

Je ne suis pas historien du football, mais je crois que c’est un incident inédit dans une compétition de cette grandeur. Mon opinion est qu’il n’est point question là aussi d’un phénomène naturel.

Deux incidents en espace d’une heure et demi, dans un stade en pleine zone de guerre, où des marabouts Ambazoniens ont prédit/promis le pire, deux incidents donc, en deux matchs différents…prenez-moi pour un parano mais ces situations ont quelque chose de paranormal. Et les prochains matchs sur ce stade aideront à confirmer ou infirmer mon opinion”.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here