Affaire Amougou Belinga : voici la raison de l’interdiction et le retrait de ses passeports

22
Affaire Amougou Belinga : voici la raison de l’interdiction et le retrait de ses passeports
Affaire Amougou Belinga : voici la raison de l’interdiction et le retrait de ses passeports

Africa-Press – Cameroun. • Jean-Pierre Amougou Belinga interdit de quitter le Cameroun

• Ses passeports ont été retirés et une enquête ouverte

• Les probables raisons connues

L’affaire Jean-Pierre Amougou Belinga fait couler beaucoup de salive. Au moment où plusieurs se questionnent sur les réelles raisons de son interdiction de sortie du pays, on apprend le retrait de ses passeports.

Il se rendait à Paris à bord d’un vol Air France pour un conseil d’administration quand la mauvaise nouvelle est tombée.

Selon les dernières informations en possession de la rédaction de Camerounweb, la police est aux trousses du sulfureux homme d’affaires camerounais Jean-Pierre Amougou Belinga.

Mais quelle est la raison évoquée pour son interdiction et le retrait de ses passeports ?

Malversation, blanchiment de capitaux, détournement de fonds, attaque et menaces de quelques proches collaborateurs de Paul Biya, tout est possible et le dernier serait la goutte d’eau qui aurait débordé le vase.

Selon Koaci.com, Jean-Pierre Amougou Belinga n’hésite pas à adresser des mises en garde à l’endroit des dirigeants camerounais dont des proches collaborateurs du chef de l’Etat contre qui, il menace de lancer « ses journalistes ».

« Selon les médias, l’homme d’affaires en veut particulièrement à trois hommes clés autour du président camerounais. Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République. Samuel Mvondo Ayolo, le directeur du cabinet civil et Oswald Babooke son adjoint », indique Koaci.com.

« C’est lors d’une émission présentée par l’un de « ses journalistes » que le patron de la police a été cité comme impliqué dans un scandale financier en Guinée-Equatoriale », ajoute-t-il.

« L’interdiction de sortie du territoire et le retrait des passeports décidés par les responsables de la police contre Amougou Belinga, sonne comme le début du rouleau compresseur d’une administration méprisée et ridiculisée en mondovision par un homme d’affaires qui tente de mettre toute la république à genoux », a écrit Koaci.com.

« Un document marqué ‘confidentiel’ et signé du directeur de la police des Frontières, Jean Louis Messing, interdit à l’homme d’affaires de sortir du territoire. En plus, le directeur de la police des frontières demande le retrait de ses passeports dont le document diplomatique centrafricain qu’il possède », ajoute le média.

Une enquête serait même ouverte afin de retracer les sources de l’enrichissement de Jean-Pierre Amougou Belinga.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here