Présidentielle en Centrafrique : pourquoi Bozizé a décidé de soutenir Dologuélé

16
Présidentielle en Centrafrique : pourquoi Bozizé a décidé de soutenir Dologuélé
Présidentielle en Centrafrique : pourquoi Bozizé a décidé de soutenir Dologuélé

Africa-PressCentrAfricaine. Sa candidature rejetée par la Cour constitutionnelle, François Bozizé a vu ses rêves de reconquête du fauteuil présidentiel s’évanouir. Il compte bien cependant peser sur les débats et a annoncé soutenir un autre opposant : Anicet-Georges Dologuélé.

Chacun se posait la question depuis le 3 décembre, date à laquelle la Cour constitutionnelle avait invalidé sa candidature à l’élection présidentielle, qu’allait faire François Bozizé ? Son parti, le Kwa Na Kwa (KNK) a levé le voile ce 16 décembre : l’ancien président a décidé de soutenir officiellement Anicet-Georges Dologuélé.

Selon le KNK, Bozizé et le patron de l’Union pour le renouveau centrafricain (Urca) se sont accordés, lors d’une rencontre à Bossangoa, « sur une alliance en vue du scrutin présidentiel du 27 décembre ». « Le KNK soutient la candidature du leader de l’Urca et appelle donc ses militants à se mobiliser pour faire élire l’ancien Premier ministre », ajoute le parti.

La veille, le 15 décembre, François Bozizé n’avait pas souhaité soutenir un candidat de la Coalition de l’opposition démocratique (COD-2020, qu’il préside) plutôt qu’un autre. Il avait appelé les « présidentiables de la COD-2020 » à désigner « un candidat unique de consensus », lequel disposerait « de la base électorale la plus étendue et de moyens financiers conséquents ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here