et la CBCA devient BGFI BANK Centrafrique sous la gouvernance de Hervé Kogboma !

34
et la CBCA devient BGFI BANK Centrafrique sous la gouvernance de Hervé Kogboma !
et la CBCA devient BGFI BANK Centrafrique sous la gouvernance de Hervé Kogboma !

Africa-PressCentrAfricaine. Comme nous l’avons annoncé dans notre article intitulé « Centrafrique : « CBCA » : BGFI BANK rachète aujourd’hui 71% des parts d’actions de l’Etat » publié le 17 septembre 2021, le ministre des finances et du budget Hervé Ndoba et le président directeur général de la Banque Gabonaise et Française Internationale (BGFI) ont effectivement signé ce jour – là une convention de rachat des parts d’actions détenues par l’Etat centrafricain au sein de la Commercial Bank Centrafrique (CBCA).

Cette cérémonie s’est déroulée au ministère des finances et du budget et a pour objet de donner l’opportunité à cette institution bancaire sous – régionale de se positionner dans le secteur bancaire centrafricain.

Mais contrairement à 71% des parts d’actions devant être cédées, c’est finalement 34% du capital qui a été racheté par BGFI BANK. C’est ce qui a été révélé par M.

Henri – Claude Oyima, en ces termes : « L’Etat qui détenait plus de 80% du capital a cédé 34% du capital à BGFI Bank. Cette banque devient la 12ème filiale du groupe et va donc être gérée et organisée selon les principes, les couleurs de notre groupe ».

Dans la foulée, cette convention d’acquisition partielle des actions de l’Etat dans le capital de la CBCA scelle la disparition de cette banque, au profit de BGFI Bank Centrafrique.

Un partenariat qui a pour objectif majeur de renforcer la capacité opérationnelle de cette dernière afin que celle-ci joue un rôle dans l’accompagnement des entreprises et des opérateurs économiques en Centrafrique.

En effet, soucieux d’apporter sa contribution au développement de la Centrafrique, CBCA a sollicité, à travers son directeur général Hervé Kogboma, l’expertise du groupe BGFI Bank afin de devenir « la première banque qui accompagnera toutes les entreprises et les opérateurs économiques dans le cadre du financement pour le développement économique de la République centrafricaine ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here