le comité inter-état de la CEMAC tient sa session extraordinaire à Bangui

0
le comité inter-état de la CEMAC tient sa session extraordinaire à Bangui
le comité inter-état de la CEMAC tient sa session extraordinaire à Bangui

Africa-Press – CentrAfricaine. a Directrice de Cabinet du ministère du plan et de l’économie, Pouninguiza Guelebé, a ouvert ce lundi 17 juin 2024, à Bangui, les travaux de la session extraordinaire du comité inter-état de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Cette session se tient quelques jours avant celle du conseil des ministres de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC) prévue pour le 20 juin.

Les membres du comité inter-états de la CEMAC se réunissent les 17 et 18 juin 2024, à Bangui, pour préparer la délibération et l’examen des projets de textes destinés au Conseil des ministres de de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC).

Selon Auxence Saint Claire Barthélemy Nbodou Nzongo, président dudit comité, cette session vise à «réexaminer le projet du plan de transformation» qui avait été déjà soumis à l’examen du Conseil des ministres en février 2024 , et qui vise à l’amélioration dudit projet et à la présentation lors d’une session extraordinaire en mettant l’accent sur les déclinaisons des deux années, la prise en compte des coûts et en prenant en compte aussi des économies qu’on peut faire ainsi que les gains en termes de productivité.

Pouninguiza Guelebé, Directrice de Cabinet au ministère de plan et de l’économie, représentant le président du Conseil des Ministres, a salué la présence des membres du comité à ces assises « je saisis également cette opportunité pour féliciter la présence massive des membres de la CEMAC, premiers responsables des organes, les institutions spécialisées et l’agence d’exécution communautaire, ce qui témoigne de leur engagement à œuvrer en faveur de l’émergence de notre joyau commun qu’est la CEMAC » a-t-elle souligné.

A l’issue de cette session, les participant procéderont à la relecture des textes qui régissent le bon fonctionnement de la Communauté, le règlement portant statut du personnel, le règlement financier et le règlement portant passation des marchés publics.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here