profonde division au sein du parti au pouvoir, les cœurs unis

4
République centrafricaine : profonde division au sein du parti au pouvoir, les cœurs unis
République centrafricaine : profonde division au sein du parti au pouvoir, les cœurs unis

Africa-PressCentrAfricaine.  Qui sera le prochain candidat de la majorité présidentielle au perchoir de l’Assemblée nationale ? C’est une question qui divise fortement les partisans de l’ancien premier ministre Simplice Mathieu Sarandji (SMS), également premier secrétaire exécutif du parti au pouvoir, les cœurs unis (MCU), et ceux de son successeur, l’actuel premier ministre et son concurant au perchoir Firmin NGRÉBADA.

Les 25 députés nouvellement élus sous la bannière du mouvement des cœurs unis (MCU) se sont donnés rendez-vous au siège du parti la semaine dernière pour qu’ensemble, ils définissent une stratégie unique en vue de la désignation de leur prochain candidat au perchoir de l’Assemblée nationale. Malheureusement, cette réunion n’avait pas eu lieu, et certains de ces élus n’auraient pas accepté que certains candidats, en l’occurrence l’ancien premier ministre et patron actuel de leur parti, Simplice Mathieu Sarandji soit mis à l’écart du jeu par l’actuel premier ministre Firmin NGRÉBADA. Aussitôt, s’est éclaté au grand jour la division au sein du parti au pouvoir, le MCU, entre ceux dont la référence est le Premier ministre Firmin NGRÉBADA, et ceux qui jurent qu’au nom de l’ancien premier ministre Simplice Mathieu Sarandji.

Selon un député membre du parti au pouvoir, le nombre de ses collègues favorables à l’ancien premier ministre serait supérieur à celui de l’actuel premier ministre qui, etre temps, avait, pour ledit besoin, financé les campagnes des candidats recalés de MCU élus députés. Mais le jeu avant- toute autre stratégie, selon des sources au sein du parti, c’est d’écarter purement et simplement de la course tout autre candidature que celle de ce dernier, très impopulaire au sein du MCU.

Notons que depuis le mois dernier, l’ancien premier ministre Simplice Mathieu Sarandji est évacué sanitairement à l’étranger. On soupçonne l’actuel premier ministre Firmin NGRÉBADA de l’avoir atomisé afin d’avoir la voie libre pour le perchoir.

Rappelons que Le mouvement des cœurs unis, partis au pouvoir, sous l’impulsion du premier ministre Ngrebada, qui ne peut plus compter sur ses candidats pour avoir la majorité absolue de 71 députés à l’Assemblée nationale, multiplie de basses manœuvres avec des billets de banque. Selon nos sources, les députés indépendants, élus fraîchement, seraient plus convoités par le parti au pouvoir.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here