Nouveau massacre à Kouki : les mercenaires de Wagner terrorisent les artisans miniers

4
Nouveau massacre à Kouki : les mercenaires de Wagner terrorisent les artisans miniers
Nouveau massacre à Kouki : les mercenaires de Wagner terrorisent les artisans miniers

Africa-Press – CentrAfricaine. Les mercenaires du groupe Wagner ont frappé à nouveau à Kouki, dans la préfecture de L’Ouham, orchestrant un massacre qui a coûté la vie à au moins une vingtaine des artisans miniers. Les survivants rapportent des scènes de violence extrême, les assaillants ciblant sans pitié ceux qui n’avaient pas répondu à une convocation piégée.

Il y’a près de deux semaines, les mercenaires russes du groupe Wagner ont convoqué une réunion à Kouki, préfecture de L’Ouham, pour rencontrer tous les artisans miniers du secteur. Ce que les invités ne savent pas, c’est que ceux qui vont assister à cette réunion allaient être épargnés. Et c’est ce qui a été fait. Après la rencontre à Kouki, les mercenaires ont discrètement pris d’assaut tous les sites miniers environnants de Kouki, y compris le site de Kota Bara, massacrant ceux qui étaient restés sur place, et qui n’ont pas pu participer à la réunion.

Parmi les victimes, certains ont réussi à fuir les attaques, mais beaucoup ont été tués. Les témoignages des survivants décrivent une violence inouïe. Plusieurs corps ont été retrouvés calcinés et décapités, renforçant les suspicions de trafic d’organes. Les mercenaires de Wagner, connus pour leurs méthodes brutales, ont une fois de plus semé la terreur dans cette localité minière.

Aussi, parmi les victime, un jeune homme de 19 ans, originaire de la Nana-Bakassa. Son corps a été retrouvé brûlé et décapité, un acte d’une cruauté sans nom qui soulève de sérieuses inquiétudes sur les motivations derrière ces atrocités. Ce massacre s’ajoute à une longue liste de violences perpétrées par Wagner dans cette partie de la Centrafrique, laissant les populations locales dans une peur constante et une incertitude quant à leur sécurité future.

Source: Corbeau News

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here