Bria, les habitants du village Aïgbado séquestrés et battus par les rebelles de la  CPC

2
RCA : Bria, les habitants du village Aïgbado séquestrés et battus par les rebelles de la  CPC
RCA : Bria, les habitants du village Aïgbado séquestrés et battus par les rebelles de la  CPC

Africa-PressCentrAfricaine. Leur malheur, avoir accueilli dans la liesse les mercenaires de Wagner et les soldats FACA. Mais les conséquences sont très graves. Plusieurs d’entre eux ont été sauvagement agressés et séquestrés par les rebelles qui croient désormais qu’au village Aïgbado, les habitants sont des traîtres.

Le village Aïgbado, situé à 75 kilomètres de Bria sur l’axe Ndélé, a été gravement secoué par les agissements des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC).

En effet, la semaine dernière, les mercenaires de la société Wagner, et les soldats de l’armée nationale ont mené une descente musclée à 75 kilomètres de Bria sur l’axe Ndélé, plus précisément au village Aïgbado pour tenter de neutraliser les rebelles du CPC. Mais à leur arrivée, les rebelles, informés de la nouvelle, ont dû précipitamment quitter le village pour se retrancher dans la brousse.

Cependant, l’accueil pompeux réservé aux mercenaires russes et les soldats FACA ont énormément choqué les rebelles. Après trois jours passés dans le village, les soldats FACA et les mercenaires de Wagner ont décidé de rentrer à Bria.

Malheureusement quelques heures après avoir quitté Aïgbado, les rebelles sont revenus avec armes et bagages. Ils ont commencé à rassembler les habitants dans un lieu avant de les tabasser copieusement durant des heures.

Pour l’heure, le calme est revenu à Aïgbado, et les rebelles sont toujours dans le village sans la présence des forces de l’ordre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here