le village Yongo retrouve son calme après une nuit d’échange des tirs entre les FACA et les rebelles.

3
RCA : le village Yongo retrouve son calme après une nuit d’échange des tirs entre les FACA et les rebelles.
RCA : le village Yongo retrouve son calme après une nuit d’échange des tirs entre les FACA et les rebelles.

Africa-PressCentrAfricaine. Les combats qui ont débuté à 3 heures du matin se sont poursuivis jusqu’à 8 heures du matin au village Yongo, à 9 kilomètres de Bouar sur l’axe Bocaranga. Les forces gouvernementales et leurs alliés contrôlent la localité, mais les populations, apeurées, ne sont pas de retour à la maison, a-t-on appris des sources sécuritaires locales.

D’après les mêmes sources, les soldats FACA, appuyés par les mercenaires russes et les troupes rwandaises contrôlent toute la zone, allant du village Yongo jusqu’à Bessan, en passant par Doukou. Les rebelles, quant à eux, se sont retranchés dans la brousse, située dans la périphérie de ces localités.

Pour l’heure, les populations civiles, qui ont quitté leur domicile à cause de cet affrontement entre les soldats FACA et les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) ne sont pas encore rentrées chez elles. D’autres ont peur d’éventuel

retrait des forces gouvernementales du secteur.

Rappelons que depuis le retrait des rebelles du CPC de la ville de Bouar, la plupart d’entre eux se sont retirés dans les villages périphériques de la ville, commettant de multiples exactions sur les populations civiles qui ne cessent de faire appel au gouvernement pour éventuel détachement des forces loyalistes dans les différentes localités.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here