une manifestation à Paris contre les exactions des mercenaires de Wagner en Centrafrique

3
RCA :  une manifestation à Paris contre les exactions des mercenaires de Wagner en Centrafrique
RCA :  une manifestation à Paris contre les exactions des mercenaires de Wagner en Centrafrique

Africa-PressCentrAfricaineLe samedi 12 juin prochain à Paris, en France, devant l’ambassade de la Russie, une manifestation est prévue pour dénoncer les exactions des mercenaires de Wagner en Centrafrique, mais également exiger leur retrait du territoire national.

En effet, selon un communiqué qui a été publié sur les réseaux sociaux, le rassemblement aura lieu ce samedi 12 juin 2021 devant l’ambassade de la Fédération de la Russie à Paris, en France, sise au Squard Claude-Debussy 49 Avenue du Marechal Fayolle, 75016 Paris.

Le rassemblement a pour but de :

– Dénoncer la présence des mercenaires russes en Centrafrique ainsi que les exactions et autres crimes commis par eux,

– Demander avec insistance une enquête internationale sur les crimes commis en Centrafrique par les mercenaires russes,

– Dénoncer la manipulation et surtout l’instrumentalisation de la population contre les instances internationales ainsi que les partenaires étrangers impliqués dans la crise Centrafricaine,

– Dénoncer l’ingérence voire le non-respect de la pudeur diplomatique par l’Ambassadeur de la Russie en Centrafrique,

– Dénoncer le non-respect des principes fondamentaux des Droits de l’homme,

– Dénoncer la politique de l’isolationnisme du pouvoir de Bangui,- Dénoncer la corruption, la gabegie, la discrimination, l’injustice sociale, la justice au faciès qui empoisonnent le pays,

– Dénoncer l’ingérence de la Russie dans la gestion interne du pays,

– Dénoncer la campagne de désinformations et de dénigrements distillées par certains médias étrangers sur la crise Centrafricaine,- Réclamer à cor et à cri la tenue du dialogue politique inclusif.

Rappelons que la manifestation des centrafricains de France intervient, s’il aura lieu ce samedi 12 juin, six jours après que les mercenaires de Wagner ont mis le feu au camp des déplacés du parc d’Élevage de Bambari, et 13 jours après leur attaque contre le poste frontalier de l’armée tchadienne au village Sourou, sur le territoire tchadien , faisant 6 militaires tchadiens tués, dont cinq pris en otage et exécutés sur le territoire centrafricain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here