Violent affrontement entre les rebelles de la CPC et les soldats FACA appuyés par les Wagner

8
Violent affrontement entre les rebelles de la CPC et les soldats FACA appuyés par les Wagner
Violent affrontement entre les rebelles de la CPC et les soldats FACA appuyés par les Wagner

Africa-Press – CentrAfricaine. Au lendemain de l’attaque d’une position de l’armée nationale par les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans la localité de Ngouaboudou, située à 45 kilomètres de Bria sur l’axe d’Ippy, un renfort massif des mercenaires de Wagner et des soldats FACA étaient venus en appui à leurs collègues en débandade. L’affrontement était violent, selon nos informations.

Rédigé par Moïse Banafio
Violent affrontement entre les rebelles de la CPC et les soldats FACA appuyés par les Wagner

Quelques heures après l’attaque d’une position des soldats FACA, les rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC), membre de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont quitté la ville de Ngouaboudou pour descendre vers la sous-préfecture d’Ippy.

Au même moment, un renfort des mercenaires de Wagner et des soldats FACA, en provenance de la ville de Bria, est arrivé à Ngouaboudou pour mener une contre-offensive. Or, les rebelles, de leur côté, sont déjà loin de la ville. Mais les soldats FACA et leurs alliés les ont poursuivis dans la forêt.

Après 24 heures de chasse, ils ont retrouvé les rebelles grâce à l’appui aérien.

Durant plus de deux heures, ils ont affronté les rebelles.

Pour les soldats FACA et leurs alliés, ils ont réussi à neutraliser deux rebelles et blesser plein d’autres. Pendant ce temps, les rebelles se moquent de la contre-offensive des forces gouvernementales. Ils annoncent avoir repoussé l’attaque.

Pour l’heure, à Ngouaboudou, la ville est relativement calme, et les activités semblent reprendre timidement.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here