CAN-2022 : l’Algérie sous pression, la Côte d’Ivoire en position favorable

5
CAN-2022 : l'Algérie sous pression, la Côte d'Ivoire en position favorable
CAN-2022 : l'Algérie sous pression, la Côte d'Ivoire en position favorable

Africa-Press – CentrAfricaine. Champions d’Afrique en titre, les Algériens ont manqué leurs débuts dans la CAN-2022 en ne décrochant qu’un nul (0-0) face à la modeste équipe de la Sierra Leone. Les Fennecs doivent absolument se ressaisir, dimanche, contre la Guinée équatoriale. De son côté, la Côte d’Ivoire, même si elle n’a pas brillé lors de son premier match, peut déjà se qualifier en cas de victoire sur les Leone Stars.

Tenante du titre, l’Algérie a été tenue en échec par la modeste Sierra Leone (0-0) pour ses débuts dans la CAN-2022. Face des Leone Stars impeccables de discipline et à un gardien en état de grâce, les hommes de Djamel Belmadi n’ont pas montré grand chose.

“Nous sommes confiants”

Contre la Guinée équatoriale, dimanche 16 janvier à 20 h, les Fennecs ont largement les moyens de se rattraper et de faire oublier cette piètre performance. Le sélectionneur algérien s’est voulu rassurant en conférence de presse à la veille de cette rencontre : “Vous connaissez notre objectif. Nous sommes confiants. C’est pas un match nul qui va changer ça. Un match nul peut te perturber si tu n’avais pas d’occasions et si tu avais concédé beaucoup d’occasions. Si vous regardez nos statistiques techniques offensives, on a quasiment les meilleures statistiques. Mais on n’a pas concrétisé tout ça.”

Même si sur le papier, la Guinée équatoriale ne parait pas vraiment dangereuse, Djamel Belmadi ne veut pas sous-estimer ces adversaires, encore moins après le match nul contre la Sierra Leone. “On ne va pas rencontrer des peintres avec tout le respect que j’ai pour cette profession. Ils ont des bons joueurs de football”, a-t-il résumé.

Surtout que la Guinée équatoriale n’a pas été ridicule contre l’autre poids lourd du groupe E, la Côte d’Ivoire. Le Nzalang Nacional s’est montré combattif et ne s’est incliné que sur le score de 1-0. “On a perdu le premier match face à la Côte d’Ivoire, mais on a très bien joué lors de cette rencontre”, a ainsi insisté le sélectionneur Juan Micha en conférence de presse. “Nous allons nous battre pour remporter ces trois points, on n’est pas venus ici pour prendre des vacances mais pour gagner des matches”, a-t-il ajouté.

“Se qualifier le plus rapidement possible”

De son côté, même si elle a effectué le service minimum pour son premier match, la Côte d’Ivoire est en tête du groupe E et peut déjà se qualifier pour les 8es de finale en cas de victoire, dimanche, sur la Sierra Leone.

Confiants, les joueurs abordent cette rencontre sans pression particulière, à l’image de Serge Aurier. “Nous sommes très bien rentrés dans la compétition. Le plus important c’était de prendre les trois points. On sait qu’on doit travailler pour s’améliorer. Notre objectif est de se qualifier le plus rapidement possible et après ce sera un match de gala”, a expliqué le défenseur ivoirien en conférence de presse.

Le sélectionneur français Patrice Beaumelle peut compter sur ce bon état d’esprit et sur une équipe en forme. “Nous avons eu quatre jours pour récupérer et nous n’avons pas de cas de Covid. Cela va nous permettre de bien préparer le match contre la Sierra Leone car nous devons continuer notre marche en avant”, a-t-il déclaré visiblement très serein.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here