le personnel local de l’UNOPS maltraité aux profits du personnel expatrier?

19
le personnel local de l’UNOPS maltraité aux profits du personnel expatrier?
le personnel local de l’UNOPS maltraité aux profits du personnel expatrier?

Africa-Press – CentrAfricaine. Le Directeur Pays de UNOPS-RCA est dans une droite ligne de s’engager sur les mauvaises pratiques qui vont très négativement impacter sur la vie du personnel local et lui fera perdre la confiance auprès de certains partenaires de cette agence. D’où sort-il avec cette théorie de rétrograder tout le personnel local afin de diminuer leur salaire pour se remplir la poche ?

Sachant bien que le budget du projet en question n’a pas changé au niveau de la section DDRR de la MINUSCA et la MINUSCA qui lui a donné le quitus de l’exécution dudit projet reste donc étonnée face à cette situation en se posant mille et une question si le partenariat doit continuer.

Il est à noter que cette agence des nations unies dite UNOPS a la charge de mettre en exécution les projets du secteur. Alors pour le cas précis, la MINUSCA avait choisi UNOPS comme partenaire d’exécution de ses projets notamment celui du DDRR. Et par conséquence c’est la MINUSCA plus précisément la section DDRR qui avait financé ce projet depuis le début. Et la section n’a jamais revu en baisse le budget du projet ni demandé une réduction de salaire du personnel local pris en compte dans ce projet. Et donc, il s’agit d’une initiative de UNOPS pour des raisons que personne ne maitrise.

Et faut-il le préciser, la section DDRR de la MINUSCA ne s’est jamais plaint de la prestation de UNPOS dans le cas d’espèce. C’est une initiative malsaine qui vient du Directeur Pays Mark OHANIAN et de Tatiana WAH pour torturer les centrafricains au profit des étrangers qui mangent dans son assiette.

Ces responsables ont justifié cette mauvaise dynamique en parlant de l’harmonisation des postes. Ces personnels sont appelés des associés et des assistants aux opérations mais par cette stratégie, Mark OHANIAN veut désormais changer les données pour parler des assistants en appui aux gestion de projets. Ce qui n’a rien à voir avec le grade LICA 6 pour être LICA 5.

De ce qui précède l’on se demande si on travaille pour aller de l’avant ou revenir en arrière ? De quel bois se chauffe Mark OHANIAN pour infliger un tel traitement aux locaux ? Surtout que la situation du pays devient de plus en plus inquiétant sur l’aspect économique ?

La MINUSCA et surtout la section DDRR doit faire l’arbitrage pour éviter le pire car selon nos sources d’information une surprise risquerait de surgir des deux côtés si Mark OHANIAN et Tatiana WAH restent dans cette dynamique malveillante.

Rappelons que c’est depuis 6 mois que le Directeur Pays et sa complice manigance cela et pour cette fois-ci ils veulent s’imposer pour que cela entre en vigueur en ce mois d’Aôut 2022.

Précisons que les Staffs locaux travaillent plus que les autres expatriés sur le terrain car ceux-ci se donnent totalement pour leur pays. Mais pourquoi cette méchanceté du Directeur Pays Mark OHANIAN ? A ce niveau, l’inspection de travail doit également être saisie pour examiner le sort qu’on veut réserver aux Centrafricains par une simple volonté de nuire. Car, comment Mark OHANIAN va-t-il justifier cette réduction de salaire ? Ou-ira cet argent qui sera imputé ? Certes dans sa poche et de sa complice pour investir dans leur pays.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here