Élections municipales et régionales, Gbagbo présente son commando de 154 candidats et donne des consignes fermes

6
Élections municipales et régionales, Gbagbo présente son commando de 154 candidats et donne des consignes fermes
Élections municipales et régionales, Gbagbo présente son commando de 154 candidats et donne des consignes fermes

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le Parti des Peuples Africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI) a présenté officiellement ses candidats qui vont défendre ses couleurs aux élections municipales et régionales du 2 septembre 2023.

Ils sont 22 candidats pour les élections régionales et 132 représentants du Parti de Gbagbo aux élections municipales.

Cette cérémonie doublée de la présentation des membres de la commission de lutte contre la fraude dénommée “Sentinelles anti-fraude électorale- Safe”, a été présidée ce jour par Laurent Gbagbo, au Palais de la culture d’Abidjan-Treichville, comme sur place constaté par KOACI.

Assoa Adou, au nom du conseil stratégique et politique (CSP) du PPA-CI, a rappelé les missions qui doivent guider les différents candidats.

“Les Ivoiriens fondent beaucoup d’espoir sur le PPA-CI. La mission que Gbagbo nous confie est très importante, celle qui emmène le peuple à se réaliser.”, a rappelé Assoa Adou aux différents candidats.

Me Habiba Touré, présidente de la commission Safe, a précisé qu’à travers cette structure, Laurent Gbagbo a identifié un adversaire qui est la fraude électorale.

Cette organe est composé d’un bureau central et des sentinelles dans les différentes régions et localités qui seront les yeux et oreilles du PPA-CI pour dénoncer les fraudes.

“Cela signifie que nous devons être vigilants pour dénoncer toutes les fraudes électorales”, a indiqué Me Habiba Touré.

Cette commission aura un regard attentif sur les prochaines élections. Surveiller, détecter et dénoncer tous les germes de la fraude électorale, voilà la mission assignée à Safe.

“Nous n’avons pas vocation à nous substituer à la commission électorale indépendante”, a tenu à préciser Me Habiba Touré.

Dans son discours d’orientation, Laurent Gbagbo, président du PPA-CI, a exprimé sa satisfaction quant aux résultats enregistrés par le PPA-CI après deux ans de création.

“On est fier que ce jeune Parti, créé il y a deux ans, soit si présent dans la Côte d’Ivoire. Nous ne devons pas abandonner la bataille de la liberté en Côte d’Ivoire. La lutte pour la liberté n’a pas de fin, le premier constat de la démocratie, c’est de dire qu’on n’est pas d’accord.”, a-t-il affirmé pour commencer.

L’ancien président ivoirien a planté le décor en signifiant que les élections locales sont importantes pour le PPA-CI.

“Nous sommes là pour compétir pour un pouvoir de deuxième degré. J’avais souhaité une communalisation totale parce qu’il y a de l’argent disponible. Mais dès qu’ils (Le gouvernement Alassane Ouattara Ndlr) sont venus, ils ont tout supprimé, mais ce n’est pas grave, c’est ce qui va revenir là on ne se bât pas pour ça.”, a fait remarquer le natif de Mama.

Revenant aux choix des différents candidats du PPA-CI, Laurent Gbagbo a déploré trop de bavardages inutiles des militants du PPA-CI.

Pour lui, les choix sont toujours compliqués à faire et qu’on ne peut pas pour chaque choix venir se justifier. Selon Gbagbo, les choix ont déjà été faits, il appartient donc aux candidats d’aller au combat et de gagner.

“Quand il y a beaucoup de candidats et que chaque candidat se croit investi du pouvoir divin, c’est un peu compliqué. Et lorsque tu as la lourde charge de l’arbitrage, tu arbitres avec ton cerveau et ton cœur. Et c’est comme ça que nous avons fait partout. Nous pensons avoir fait les meilleurs choix que nous devrions faire au moment qu’il fallait. Les choix sont faits et il nous faut continuer et avancer pour aller au combat et gagner “, a tranché Gbagbo.

L’ancien président ivoirien a invité les différents candidats retenus par le PPA-CI à se battre pour gagner les élections locales.

“Battez-vous comme vous pouvez pour gagner. La fraude et la pauvreté sont nos adversaires. Aidez-vous les uns les autres”, a prévenu Gbagbo.

Il a, par ailleurs invité les candidats retenus à faire des listes communes avec les candidats non-retenus.

“Vos camarades, qui n’ont pas été choisis, mettez-les sur les listes. Vos adversaires ne sont pas vos camarades.”, a recommandé l’ex-président ivoirien.

Aux candidats qui n’ont pas été choisis par le PPA-CI, Laurent Gbagbo les a invités à ne pas se mettre à l’écart du processus électoral.

Enfin, l’ancien pensionnaire de la cour pénale internationale (CPI), a encouragé le commando du PPA-CI à faire une campagne de corps-à-corps.

“On est fatigué d’être avec des tricheurs. Les amis faites du corps-à-corps. On ne va pas endiguer toute la fraude, mais si on est capable, on peut faire beaucoup.”, a conclu Laurent Gbagbo.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here