L’affaire des 46 soldats ivoiriens jugée jeudi à Bamako, vers leur libération après une grâce d’Assimi Goïta ?

9
L'affaire des 46 soldats ivoiriens jugée jeudi à Bamako, vers leur libération après une grâce d'Assimi Goïta ?
L'affaire des 46 soldats ivoiriens jugée jeudi à Bamako, vers leur libération après une grâce d'Assimi Goïta ?

Africa-Press – Côte d’Ivoire.

Du nouveau dans l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022.

Nous apprenons de sources concordantes, passeront en jugement, devant une assise spéciale à Bamako le jeudi 29 décembre 2022.

La chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako a renvoyé le dossier pour jugement. À cet effet, une assise spéciale est prévue se tenir jeudi prochain, précisent lesdites sources.

Cette décision judiciaire intervient après la signature d’un mémorandum entre Abidjan et Bamako jeudi dernier afin de définir les conditions pour obtenir leur libération.

Une délégation ivoirienne conduite par le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara et le chef de la Diplomatie Togolaise, Robert Dussey, ont été reçus dans le cadre du dénouement de cette affaire par le président de la Transition Malienne, Assimi Goïta.

À la suite de l’audience, un document dont le contenu n’a pas été révélé officiellement à la presse a été signé entre les différentes parties.

Le jugement annoncé par la justice malienne qui accuse les 46 soldats ivoiriens de « Mercenaires » et même s’ils sont reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés, ces militaires pourraient bénéficier d’une grâce présidentielle de part du chef de la junte au pouvoir afin de clore ce chapitre qui dégradé les relations diplomatiques entre Abidjan et Bamako.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here