Locales 2023, Ehouo terrasse Sawegnon et la CEI annonce un taux de participation de 44,61% pour les régionales et 36,18% pour les municipales

8
Locales 2023, Ehouo terrasse Sawegnon et la CEI annonce un taux de participation de 44,61% pour les régionales et 36,18% pour les municipales
Locales 2023, Ehouo terrasse Sawegnon et la CEI annonce un taux de participation de 44,61% pour les régionales et 36,18% pour les municipales

Africa-Press – Côte d’Ivoire. En juin dernier, KOACI vous informait déjà qu’il était loin devant et dimanche matin, nous vous rapportions qu’il était largement en tête, la CEI l’a confirmé hier soir. En effet, Jacques Ehouo du PDCI a devancé de près de 30 % le candidat Fabrice Sawegnon du RHDP aux municipales du Plateau, la commune phare, même si vétuste (en grande majorité les votants ne sont pas des habitants de la commune, ndlr), d’Abidjan. Le maire sortant obtient 59 % des suffrages, son adversaire 31 %.

Également confirmées hier soir pour le PDCI, les victoires de Yacé à Cocody et d’Aby Raoul à Marcory.

Par ailleurs, on est désormais situé sur le taux de participation des élections couplées (municipales et régionales) qui se sont déroulées le 2 septembre dernier. Selon le président de la Commission Électorale Indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly Kuibiert, qui a fait le bilan de ces joutes électorales ce lundi dans la soirée, le taux de participation au niveau des régionales est de 44,61 %. S’agissant des municipales, le président de la CEI a indiqué que ce taux est de 36,18 %.

Des taux de participation qui, de l’avis du président de la CEI, sont acceptables, car ces dernières années en Côte d’Ivoire, il a été difficile d’atteindre un tel taux. Le président de la CEI, Ibrahime Coulibaly Kuibiert a profité de l’occasion pour apporter des précisions sur deux communes dont les résultats n’ont pu être donnés. Il s’agit notamment des communes de Kouibli et de Sarala.

“La commune de Kouibli n’ayant pas donné la possibilité aux agents de la CEI de délibérer, alors la délibération n’a pas pu se faire dans cette commune. Mais comme cela doit se faire par les commissaires locaux de la CEI comme le recommandent les dispositions légales, nous attendons qu’ils mettent ces résultats à notre disposition pour que nous puissions proclamer les résultats. Ces résultats sont d’ailleurs disponibles et ils seront proclamés très bientôt”, a fait savoir le président de la CEI.

Si à Kouibli, les résultats sont en passe d’être donnés, ce ne sera pas le cas pour la commune de Sarala dans la région du Béré, où aucun résultat n’est disponible en raison d’un groupe de personne qui a empêché l’opération de dépouillement dans cette commune.

“A Sarala, la constitution confère à la CEI de proclamer les résultats. Mais la CEI ne peut le faire que lorsqu’elle a pu identifier la volonté du peuple exprimée dans les urnes. Mais lorsqu’elle ne peut pas le faire, alors il est impossible de donner des résultats. À Sarala, nous n’avons pas pu déceler cette volonté du peuple, parce que des individus se sentant en difficulté, ont saccagé les urnes, alors que les procès-verbaux n’avaient pas encore été acheminés à la CEI du lieu de vote, empêchant ainsi la CEI de faire correctement son travail et de déceler la volonté du suffrage exprimé par le peuple. Nous ne pouvons donc pas proclamer les résultats dans cette commune “, a expliqué Ibrahime Coulibaly Kuibiert.

S’agissant des régions, le président de la CEI a indiqué que les résultats dans la région du Guemon n’a pour le moment pas encore été publiés, pour la simple raison que les résultats de Kouibli qui font partie de cette région, n’ont pas encore été donnés.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here