Gabon : Le Comité de soutien à la réélection d’Ali Bongo prend ses quartiers à Oyem

3
Gabon : Le Comité de soutien à la réélection d’Ali Bongo prend ses quartiers à Oyem
Gabon : Le Comité de soutien à la réélection d’Ali Bongo prend ses quartiers à Oyem

Africa-Press – Gabon. Après sa sortie officielle le 14 août dernier à Akanda, le Comité de soutien à la réélection d’Ali Bongo, lancé par l’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports, Franck Nguema, a posé ses valises à Oyem. Les activités de ce mouvement dont l’ambition est de garantir à Ali Bongo «une victoire franche, nette, indiscutable, dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2023» ont été lancées, le 26 novembre dans cette ville du nord.

Promoteur de la plateforme dénommé «Comité de soutien à la réélection d’Ali Bongo», le ministre de la Jeunesse et des Sports, député du 2e arrondissement d’Akanda, Franck Nguema, a séjourné du 26 au 27 novembre à Oyem. Dans cette capitale, il a présenté à la population du cru cette structure mise en branle pour la réélection du président de la République, au cas où il est candidat à la prochaine élection présidentielle.

Dans une effervescence partisane et militante, en compagnie du maire d’Oyem, Christian Abessolo Menguey, le député du 2e arrondissement d’Akanda a devisé avec les cadres locaux, les jeunes, les femmes, les notables et les auxiliaires de commandement des 32 quartiers de la commune et des cinq cantons. Il fallait leur présenter et leur expliquer l’intérêt qu’il y a à soutenir l’actuel chef de l’État, mais aussi les enjeux pour le département du Woleu et la commune d’Oyem, liés à la présidentielle de 2023, «une élection capitale».

Franck Nguema a appelé les habitants d’Oyem à «l’unité sincère et objective» autour du chef de l’État pour favoriser le développement du Woleu-Ntem en proie à des divisions et inclinations claniques. L’autre message repose sur la préservation des acquis et l’espoir pour un Gabon en marche vers un meilleur avenir. Aux jeunes de cette localité, Franck Nguema a demandé de «ne plus rester en marge», mais de «penser au devenir des jeunes générations».

Comme il l’affirmait lors de la première sortie officielle, le «Comité a été mis en place pour accueillir tout citoyen gabonais sans distinction ; pour rassembler bien au-delà des sensibilités politiques, sociales, religieuses ; les filles et fils de notre pays, toutes générations confondues». Dans cette optique cette organisation citoyenne vise à faire réélire Ali Bongo en 2023. Car, il est «incontestablement», pour ses supporters, le seul à même de défendre les intérêts du Gabon et de ses populations.

«Des avancées économiques et sociales ont été réalisées par le président de la République, mais beaucoup reste encore à faire, car le chantier du Gabon est sans fin. C’est pour poursuivre ce travail au service du Gabon et des Gabonaises et des Gabonais qu’il faut donner en 2023 un mandat nouveau au président Ali Bongo», laissait entendre Franck Nguema.

À noter que lors du passage du ministre à Oyem, 3000 kits de fournitures scolaires complets ont été distribués à la population.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here