« Je peux affirmer sans réserve, que Bertrand Zibi n’a jamais été Capiste » (le député Jacques Massala)

5
« Je peux affirmer sans réserve, que Bertrand Zibi n’a jamais été Capiste » (le député Jacques Massala)
« Je peux affirmer sans réserve, que Bertrand Zibi n’a jamais été Capiste » (le député Jacques Massala)

Africa-Press – Gabon. L’honorable Jacques Massala, député du 2ème arrondissement de Libreville, par ailleurs ancien membre actif des Comités d’actions politiques (CAP) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) dans les années 90 et 2000, a, dans une conférence de presse tenue jeudi 01 décembre 2022 à Libreville, démenti l’appartenance dans leur mouvement de leur ancien camarade, Bertrand Zibi Abeghe devenu aujourd’hui virulent opposant.

« Je peux affirmer sans réserve, que Bertrand Zibi n’a jamais été Capiste », a démenti M. Massala, indiquant par la suite que leur ancien camarade était juste un élément trouble et dangereux qui avait intégré leur mouvement par la volonté de Jacques Adihenot, Secrétaire général du PDG à l’époque, ce, a-t-il souligné, pour des raisons inavouées. M. Adhienot étant devenu également opposant.

Récemment sur les réseaux sociaux, l’opposant Bertrand Zibi Abeghe, sorti de détention le 13 septembre dernier après avoir purgé une peine 6 ans de prison pour «instigation aux actes et manœuvres de nature à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’Etat», aurait demandé pardon au peuple gabonais et à Dieu pour avoir « commis des mauvais actes » quand il était Capiste.

Selon Jacques Massala qu’entouraient ses anciens camarades Capistes (Paskhal Nkoulou et Mathias Effa Bibang), les CAP étaient sous l’égide du courant des rénovateurs dont le leader était Ali Bongo Ondimba. Ils avaient pour mission de mobiliser les militants jeunes, tout en contribuant aux côtés des forces de l’ordre à assurer le cordon de sécurité civil qui encadre les grandes manifestations publiques et les déplacements du Président de la République.

« Il n’a donc jamais servi sous la diligence de monsieur Ali Bongo », a-t-il reitéré.

Camille Boussoughou

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here