Formation : La CEEAC renforce ses capacités phytosanitaires à Libreville

2
Formation : La CEEAC renforce ses capacités phytosanitaires à Libreville
Formation : La CEEAC renforce ses capacités phytosanitaires à Libreville

Africa-Press – Gabon. Le ministère de l’Agriculture a lancé, le 29 novembre à Libreville, les travaux de l’atelier sous-régional sur le renforcement des capacités des experts phytosanitaires de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Une rencontre qui permettra aux acteurs impliqués dans la protection des végétaux, comme l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa), d’optimiser ce rôle.

Renforcer les capacités phytosanitaires des experts des membres de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Tel est l’objectif d’un atelier sous-régional dont les travaux ont été lancés par le ministère de l’Agriculture, le 29 novembre à Libreville. Prévue jusqu’au 2 décembre, la rencontre vise précisément à partager des informations sur les questions phytosanitaires et sanitaires y compris la stratégie phytosanitaire pour l’Afrique.

Mais également, identifier les domaines de renforcement de capacités pour les Organisations nationales de protection des végétaux (ONPV) d’Afrique Centrale dans le but de faire le point sur les priorités de cette région. Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la Taskforce régionale des ONPV et partenaires d’Afrique Centrale, cadre dédié à la résolution des problèmes phytosanitaires dans la région, à l’amélioration des systèmes phytosanitaires et à la promotion d’un commerce sûr des produits agricoles.

Conscient des enjeux actuels et des crises que le monde traverse, cet atelier permettra aux acteurs impliqués dans la protection des végétaux, comme l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa), garant de sécurité sanitaire et phytosanitaire, d’optimiser convenablement le rôle qui lui incombe en matière d’ONPV. Enfin, l’atelier s’inscrit pleinement dans la mise en œuvre du Plan opérationnel Gabon vert, en droite ligne de la politique menée par le gouvernement de la République à travers le Plan d’accélération de transformation (PAT) dont un des leviers est d’atteindre l’autosuffisance alimentaire au Gabon.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here