Port-Gentil :  Une messe en hommage aux victimes de l’Esther Miracle

5
Port-Gentil :  Une messe en hommage aux victimes de l’Esther Miracle
Port-Gentil :  Une messe en hommage aux victimes de l’Esther Miracle

Africa-Press – Gabon. Dans la capitale économique du Gabon, un culte en hommage aux familles éplorées et à leurs proches rescapés et disparus à la suite du naufrage du bateau Esther Miracle 9 jours plus tôt a été célébré par Monseigneur Euzebius Tchinekezi Ogbona Managwu, évêque du diocèse de Port-Gentil, samedi 18 mars, sur le front de mer, site dédié pour le recueillement des parents amis et connaissances des naufragés ayant abrité dans la nuit du vendredi 17 mars à l’aube une veillée pour la même cause.

Ces moments de prières et d’adoration ont vu la présence des autorités locales en tête desquelles le gouverneur de province, Paul Ngome Ayong, et une importante délégation des fils et filles de la province de l’Ogooué-Maritime venue de Libreville et conduite par Michel Essonghe, doyen de la province. Samedi, une messe en hommage aux victimes du naufrage de l’Esther Miracle a été dite à Port-Gentil. Dans son homélie, l’évêque du diocèse de Port-Gentil a invité l’assemblée à soutenir les familles éprouvées par la prière. Et à implorer la miséricorde du Très-Haut pour les disparus et les décédés. Il n’a pas manqué d’exhorter les rescapés à se tourner véritablement vers le Seigneur «ne serait-ce que par reconnaissance». Monseigneur Euzebius Tchinekezi Ogbona Managwu a également eu une pensée pour ceux qui ont perdu leurs investissements matériels dans le naufrage.

Dans la même journée, une rencontre entre la délégation venue de Libreville, la cellule de crise présidée par le gouverneur de province et les familles endeuillées s’est tenue dans l’enceinte de la cathédrale Saint-Louis. Michel Essonghe et sa suite sont venus apporter à leurs compatriotes accablés, un message de fraternité, de soutien, de compassion et d’amour. Il s’est également agi de promettre un accompagnement en cette période de recueillement.

Prenant la parole, le gouverneur s’est fait le devoir de fournir aux familles des informations claires sur le fonctionnement de la cellule de crise. Avant d’exhorter ces dernières à adhérer à l’opération d’identification initiée à leur adresse afin pour elles de bénéficier de l’accompagnement matériel et psychologique inhérent. Les larmes dans les yeux, parfois avec véhémence, les parents des victimes ont extériorisé leurs ressentis et leurs préoccupations. Michel Essonghe, avec sagesse, a indiqué que le gouvernement saura tirer les conséquences de tous leurs questionnements. Il a par ailleurs rassuré que les enquêtes se poursuivent sous la conduite du gouvernement, seul habilité à prendre des décisions.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Gabon, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here