Réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l’UEMOA sur la Politique Commerciale commune : Débattre des questions liées au développement du commerce dans l’espace de l’Union

5
Réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l’UEMOA sur la Politique Commerciale commune : Débattre des questions liées au développement du commerce dans l’espace de l’Union
Réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l’UEMOA sur la Politique Commerciale commune : Débattre des questions liées au développement du commerce dans l’espace de l’Union

Africa-Press – Niger. Les ministres en charge du Commerce de l’espace l’UEMOA ont tenu, le vendredi 19 novembre 2021, à Niamey, une réunion sur la politique commerciale commune. Cette réunion qui intervient après celle des experts de la commission de l’UEMOA vise à échanger sur les divers sujets en lien avec le renforcement de l’intégration régionale et le développement du commerce. C’est le ministre togolais du Commerce, de l’Industrie et de la consommation locale, M. Kodjo Adedze, président du Conseil des ministres du Commerce de l’UEMOA, qui a présidé l’ouverture des travaux en présence du ministre nigérien du Commerce, de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes M. Moctar Gado Sabo, leur homologue de la République du Benin ainsi que les commissaires de la CEDEAO et de l’UEMOA.

La réunion des ministres du Commerce des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine intervient dans un contexte marqué par une double crise qui a impacté sérieusement les échanges commerciaux dans l’espace communautaire. Il s’agit des défis sécuritaires qui restent toujours préoccupants dans la zone UEMOA et la pandémie à coronavirus qui a complètement sapé l’élan de la croissance économique au sein de l’espace.

A l’ouverture des travaux de cette rencontre, le ministre togolais du Commerce, de l’Industrie et de la consommation locale, M. Kodjo Adedze a relevé que les accords commerciaux imposent une adaptation permanente aux réalités. La dématérialisation et la pleine exploitation des technologies modernes lors des opérations commerciales par exemple, s’imposent de plus en plus. C’est dire que cette réunion permettra aux ministres des Etats membres de l’Union d’être mieux informés sur les divers sujets ayant un caractère régional afin qu’ils puissent se prononcer sur les documents qui leur seront soumis par les experts. En effet, la réunion des experts tenue du 15 au 18 novembre 2021 a permis entre autres de faire une évaluation de l’état de mise en œuvre des recommandations de la réunion de 2019 ; de se pencher sur les entraves à la libre circulation des biens et des personnes, d’échanger sur les résultats issus de l’implémentation du programme régional de la facilitation des échanges en Afrique de l’Ouest ; d’apprécier les stratégies de développement des échanges intracommunautaires ; de faire le point de l’état de mise en œuvre du mois d’octobre, “mois du consommer local” dans les Etats membres de l’UEMOA et de dégager les perspectives ; de partager les informations sur les accords commerciaux et partenaires économiques et enfin de jeter un regard sur les effets de la pandémie du COVID-19 sur les économies de l’Union, les échanges commerciaux et le transport.

Auparavant, le Commerce, de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes, M. Moctar Gado Sabo a précisé que la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf), en tant que plate-forme d’énormes opportunités offrira à l’Union ce que le système commercial multilatéral n’est encore en mesure de faire. Dans cette approche, la commission de l’UEMOA et celle de la CEDEAO devront élaborer une stratégie régionale de mise en œuvre de la ZLECAf en cohérence avec les politiques sectorielles communes. L’espace, a dit le ministre du Commerce, a de nombreux acquis qui méritent d’être consolidés à travers des concertations régulières. M. Moctar Gado Sabo a rappelé que la déclaration qui sortira de cette rencontre restera dans les mémoires dans la mesure où la réunion s’inscrit à la veille de la 12ème conférence ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui se tiendra du 30 novembre au 3 décembre 2021 à Genève où sera livrée la position commune des Etats membres de l’Union dans le système commercial multilatéral.

Quant au commissaire chargé du département du marché régional et de la coopération de l’UEMOA Pr. Filiga Michel Sawadogo et celui chargé du commerce, Douanes et libre circulation de la commission de la CEDEAO M. Tei Konzi ont souligné la nécessité d’une coopération régionale de ces deux institutions pour répondre efficacement au souci de l’intégration et aux préoccupations incessantes des populations vivant dans ces entités respectives.

Hassane Daouda(onep)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here