Sabrina Ouazani se met au film d’action dans «Kali»

2
Sabrina Ouazani se met au film d’action dans «Kali»
Sabrina Ouazani se met au film d’action dans «Kali»

Africa-Press – Benin. L’actrice Sabrina Ouazani se mue en star du film d’action dans « Kali ». Dans ce long-métrage de 97 minutes, disponible sur la plateforme Amazon Prime Video, elle est Lisa, alias Kali. Ancienne des Forces Spéciales françaises, elle n’a plus rien à perdre. Après avoir perdu son fils, elle apprend que son mari Éric ((Mathieu Lardot)) a été exécuté à Rio de Janeiro, au Brésil, dans une affaire de corruption.
Un nouveau sens à sa vie, une vie de guerrière

Des favelas de Rio aux confins de la jungle, la protagoniste remonte la piste d’un trafic de médicaments frelatés. À coup de poing, de sang, et d’explosifs, cette quête de vérité assouvit sa soif de vengeance, mais donnera aussi un nouveau sens à sa vie, une vie de guerrière. Ce sera sa renaissance. Heureusement elle peut compter sur son amie Romy (Olivia Côte).

Pour le moment, le film a reçu des critiques mitigées, certains lui reprochant d’être un « Taken » à petit budget. D’autres font remarquer ironiquement que, bien que l’action se déroule au Brésil, l’héroïne tombe très souvent « par hasard » sur des gens parlant français.

Apprendre à manier des armes, travailler des techniques de combat

Pour incarner Lisa, Sabrina Ouazani a dû suivre une préparation physique poussée, chapeautée par le coordinateur cascade, Mathieu Lardot, qui interprète aussi son mari dans le film. L’actrice a dû apprendre à manier des armes de manière très naturelle, très automatique et, en même temps, il a fallu qu’elle travaille son jujitsu brésilien, des techniques de combat, son cardio, toute sa condition physique. La comédienne a rendu hommage à Mounia Moula, la cascadeuse qui l’a accompagnée sur l’opus. Elle l’a inspirée, sur la manière de bouger, de jouer les chorégraphies de combat.

L’opus est l’œuvre de Julien Seri, connu aussi pour avoir réalisé en 2001 le film « Yamakasi ». Le scénario est cosigné par Julien Seri, Cyril Ferment et Pascal Sid.

Capable de jouer dans des drames et des comédies

Sabrina Ouazani est une actrice et réalisatrice française née le 6 décembre 1988 à Saint-Denis, près de paris, en France.

Elle est révélée par le scénariste et réalisateur Abdellatif Kechiche , dans le film « L’Esquive », en 2004. Elle tient des seconds rôles dans les drames sociaux acclamés par la critique tels « Des hommes et des dieux », en 2010, La Source des femmes , l’année suivante 2011, ou encore « Inch’Allah », en 2012. Ouazani connait le succès grand public dans des comédies comme « Tout ce qui brille », en 2010, « De l’autre côté du périph », en 2012, « Mohamed Dubois », l’année suivante, « Pattaya », en 2016, et même « Taxi 5 », en 2018.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here