Afrique : l’Allemagne promet quatre milliards d’euros en faveur de l’énergie verte

1
Afrique : l’Allemagne promet quatre milliards d’euros en faveur de l’énergie verte
Afrique : l’Allemagne promet quatre milliards d’euros en faveur de l’énergie verte

Africa-Press – Benin. La promesse a été faite à l’occasion du Sommet « Compact with Africa » dans le cadre du G20.

Le chancelier allemand, Olaf Scholz, a fait cette annonce lors d’une conférence de presse à Berlin, après avoir rencontré des dirigeants africains et des responsables d’organisations internationales, dont le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, à l’occasion du Sommet « Compact with Africa » dans le cadre du G20.

Scholz a déclaré que le Sommet de Berlin avec les dirigeants africains était « le signal de départ d’une coopération plus forte et plus fiable entre l’Afrique et l’Europe pour réaliser un approvisionnement énergétique respectueux du climat, basé sur l’hydrogène vert ». « Produisez de l’hydrogène vert, et vous pourrez compter sur nous comme acheteurs », a promis le chancelier allemand aux dirigeants africains«.

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a plaidé en faveur d’un renforcement des partenariats et des investissements en Afrique, le continent qui connaît la croissance la plus rapide au monde.

« Face aux multiples défis mondiaux, la coopération et le travail commun, fondés sur des règles équitables, sont plus importants que jamais, a affirmé le chancelier Scholz. Les organisations internationales jouent un rôle clé dans la préservation et le renforcement d’un ordre international fondé sur des règles, en particulier en ce qui concerne le système économique et financier international. Elles peuvent nous aider à promouvoir une mondialisation intelligente dans laquelle tous les pays ont une chance équitable de parvenir à un développement durable ».

Le président Adesina a souligné l’importance du développement du secteur privé en Afrique. « Je félicite le chancelier Olaf Scholz d’avoir organisé le Sommet Compact with Africa. La Banque africaine de développement demeure pleinement engagée dans la réussite de cette initiative, en particulier à travers l’accent mis sur la promotion du développement du secteur privé en Afrique », a-t-il soutenu.

Pour lutter contre le changement climatique, combler le déficit en matière d’infrastructures en Afrique et débloquer les capacités de production industrielle, il faut attirer les financements du secteur privé à grande échelle, selon Akinwumi Adesina. Pour atteindre cet objectif, il a présenté plusieurs mesures à prendre par les institutions multilatérales.

L’initiative « Compact with Africa » a été lancée en 2017 par l’Allemagne, durant sa présidence du G20, afin d’améliorer les conditions des investissements durables du secteur privé et des investissements dans les infrastructures en Afrique.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here