les leçons d’une résilience face au géant nigérian

8
Bénin : les leçons d’une résilience face au géant nigérian
Bénin : les leçons d’une résilience face au géant nigérian

Africa-PressBenin. Après seize mois de blocus, Abuja a rouvert ses frontières avec le Bénin et trois autres pays (Cameroun, Niger et Tchad). Et contrairement aux prévisions l’économie béninoise a su faire preuve d’une certaine résistance. Explications.

Soulagement et ferveur. La réouverture des frontières entre le Nigeria et le Bénin a été accueillie par les populations frontalières de Sèmè-Kraké (Bénin) dans la liesse populaire. Nombreux sont les Béninois qui ont symboliquement traversé la frontière « juste pour s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un canular ».

En août 2019, à ce poste même poste frontalier, des milliers de camions remplis de marchandises furent bloqués, laissant de nombreux commerçants à leur détresse. Désormais, le soulagement se lit sur tous les visages et la ferveur a repris ses droits.

« Enfin ! Les affaires vont reprendre», salue Hamed, un conducteur de taxi-moto qui va pouvoir reprendre son job de transport de marchandises entre les deux pays. « Les fêtes seront belles », entrevoit joyeusement Kadidjath habituée à ravitailler des clients de Lagos en produits vivriers. Les autorités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here