Historique de la finance décentralisée ou DeFi

3
Historique de la finance décentralisée ou DeFi
Historique de la finance décentralisée ou DeFi

Africa-Press – Benin. L’évolution de la cryptosphère depuis quelque temps devient de plus en plus époustouflante. Hormis la démocratisation des crypto-cartes dans certains pays, la finance décentralisée connue aussi sous le nom de DeFi ne cesse de faire parler d’elle. Elle repose sur un système différent de celui de la finance traditionnelle. Elle facilite plusieurs opérations de paiement sans passer par des banques, des maisons de courtage, voire des bourses. Les plateformes de trading qui offrent une assistance d’experts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 aident les débutants dans leur parcours d’investissement. Si vous êtes hésitant lorsque vous commencez le trading de crypto, vous pouvez contacter l’équipe de Bitcoin Up.

La DeFi utilise, en effet, ce que l’on appelle la blockchain pour permettre à ses utilisateurs de réaliser des actions transparentes, rapides et instantanées. Les frais sont largement plus abordables par rapport au système financier classique.

Aujourd’hui, la DeFi séduit la plupart des porteurs de part. Elle leur offre d’ailleurs l’opportunité de choisir les néo-plateformes adaptées à leurs besoins réels.

La finance décentralisée : zoom sur ses origines

La finance décentralisée emploie des plateformes conçues spécialement pour donner l’occasion aux utilisateurs d’emprunter ou de prêter des fonds. Elle leur permet également de réaliser une spéculation approfondie sur les tendances de prix en temps réel. Polyvalent, ce système financier est un allié idéal pour effectuer des échanges de cryptomonnaies de manière plus sûre.

La première application DeFi est attribuée à la plateforme MakerDAO. Elle dispose d’un jeton natif indexé sur le dollar, appelé Dai. En s’y inscrivant, les utilisateurs pourront l’emprunter. Elle garantit d’ailleurs la stabilité de son jeton grâce aux contrats intelligents sur la blockchain Ethereum.

Pour promouvoir sa plateforme, Compound Finance a pris la décision de couronner les membres souscrits, notamment les principaux acteurs de cryptomonnaie. Petit à petit, l’exploitation minière des liquidités a envahi le monde de la finance décentralisée. Un système permettant aux spéculateurs de maximiser leur rendement total en répartissant leurs actifs.

Un abécédaire autour de la finance décentralisée a vu le jour en juillet 2020, grâce à Washington Post. 2 mois plus tard, la DeFi a envahi le marché de la cryptomonnaie selon l’annonce de Bloomberg.

Gros plan sur les applications fiables de DeFi

Tout comme les cryptomonnaies qui s’appuient sur une plateforme de trading, la finance décentralisée, quant à elle, repose sur des applications connues sous DApps ou applications décentralisées. Grâce à ces dernières, les transactions sont beaucoup plus simplifiées. Elles s’effectuent directement entre les participants. Pour accéder au portefeuille, il faut des applications adéquates. Il suffit de les installer sur un smartphone et de les consulter régulièrement.

DEX figure parmi les plateformes les plus connues. Elle a pour rôle de lier les vendeurs et les acheteurs de devises numériques. Borrowing and lending, cependant, favorise la gestion automatique des prêts et d’emprunts via des contrats intelligents. Pour les utilisateurs les plus exigeants, le Metamask fera parfaitement l’affaire. Cet outil leur donne l’occasion d’entrer en interaction avec l’écosystème d’Ethereum. Il peut être consulté via Microsoft Edge, Firefox ou encore Chrome Brave.

Pour des emprunts instantanés, les fabricants ont mis en avant ce que l’on appelle le Flash Loans. Grâce à cette application, les utilisateurs pourront réaliser plusieurs mouvements en une seule transaction. Un gain de temps inégalable.

Les avantages de DeFi

Le Défi réserverait un meilleur avenir au monde de la finance. Aujourd’hui, grâce à une fintech très connue, un projet de rapprochement avec les PME est en vue. La startup prévoit de leur venir en aide via des prêts sécurisés et décentralisés.

Malgré le développement fulgurant de la finance décentralisée, de nombreux détenteurs de part ont encore du mal à se positionner. Or, ce système présente plusieurs avantages. Premièrement, elle offre libre accès à tous les utilisateurs dans le monde. En effet, pour réaliser des opérations d’emprunts ou de prêts, il suffit d’une connexion internet et d’une application de qualité. De plus, elle se démarque par sa résistance optimale à la censure. Ensuite, entrer dans le monde de la DeFi permet aux intéressés de profiter d’un système sécurisé et efficace. Au-delà des coûts réduits, l’inexistence des intermédiaires leur promet différentes possibilités. En outre, tout le monde aura l’opportunité de tout vérifier grâce aux contrats intelligents mis en place.

La finance décentralisée : quels sont ses inconvénients ?

Bien que la finance décentralisée présente plusieurs avantages, elle peut être risquée. La raison ? De nombreuses nouvelles montrent la hausse des piratages et des vols dans le secteur. D’après usine digitale, un vol de 600 millions de dollars a été recensé sur la plateforme Poly Network. Une attaque qui a, d’ailleurs, été rendue publique le 10 août. Le site a par la suite lancé l’appel aux hackers sur un tweet. Une initiative qui aurait porté ses fruits.

Les erreurs que les utilisateurs ont réalisées ne seront malheureusement pas couvertes par les plateformes de DeFi. Ils prendront donc l’entière responsabilité face aux difficultés auxquelles ils devront se confronter. Aussi, le développement de la blockchain hôte pourrait entraîner de nombreuses complexités dans le secteur de la finance décentralisée.

Conclusion

Le progrès de la finance décentralisée depuis sa création est indéniable. Ce système continue d’ailleurs de séduire de nombreux utilisateurs, notamment par sa transparence et son accessibilité. Finies les contraintes liées à la banque et les bourses avec la finance traditionnelle. Néanmoins, les risques s’avèrent très importants. Bien que son avenir soit presque incertain, l’on peut quand même s’attendre à de nombreux changements liés à ce système financier. Ce dernier deviendrait probablement à la norme pour rendre son usage encore plus aisé et pour mettre en place que l’on appelle le libre-service.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here