Bénin: les démocrates restent sereins et optimistes sur l’obtention des quitus fiscaux

0
Bénin: les démocrates restent sereins et optimistes sur l’obtention des quitus fiscaux
Bénin: les démocrates restent sereins et optimistes sur l’obtention des quitus fiscaux

Africa-Press – Benin. Malgré le retard dans l’obtention des quitus fiscaux, les responsables du parti « Les Démocrates » restent optimistes sur leur participation aux élections législatives du 08 janvier 2023.

Jusqu’à l’ouverture ce vendredi 28 Octobre 2022 du dépôt de candidature pour le compte des élections législatives de 2023, plusieurs candidats du parti « Les Démocrates » n’ont pas pu obtenir leur quitus fiscal. Malgré le caractère stressant de la situation, l’ancien député Léon Basile Ahossi se dit serein et optimiste.

« Au niveau des démocrates si la question des quitus ne se posait pas, nous serons l’un des premiers partis à déposer nos dossiers car tout est prêt sauf les quitus…c’est ce qui nous retarde et c’est regrettable« , a confié Léon Basile Ahossi au micro de Crystal-News.

Pour l’opposant, il s’agit d’une situation créée à dessein pour stresser les responsables du parti. Pour Léon Basile Ahossi, cela démontre tout simplement que le pouvoir en place n’a pas fini de sortir tous les tours de son sac pour désorganiser l’opposition. Mais en dépit de la situation, les responsables du parti les flambeaux affirment qu’ils restent sereins parce qu’ils obtiendront le quitus fiscal. « Peut-être nous les aurons un peu tard, mais nous les aurons parce qu’il n’ y a aucune raison pour qu’on nous empêche d’avoir les quitus », Martèle Léon Basile Ahossi.

Le parti pense d’ailleurs forcer un peu les choses. Léon Basile Ahossi compte en effet demander à ses collègues de la coordination nationale d’organiser une conférence de presse pour alerter l’opinion nationale et internationale avec une implication éventuelle de la cour constitutionnelle pour que cette dernière tienne compte de la date du dépôt des dossiers de candidature. « On ne peut pas nous imputer le retard et le dysfonctionnement dans les institutions de la République« , a affirmé Basile Ahossi.

Il faut rappeler que le mercredi dernier, les responsables du parti étaient dans les locaux de la direction générale des impôts pour s’informer de la situation. A ce niveau, ils ont été rassurés; tout se fait pour qu’ils obtiennent leur quitus fiscal, leur avaient servi les cadres de la maison.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here