vers l’inhumation en fosse commune des corps abandonnés à la morgue

5
vers l’inhumation en fosse commune des corps abandonnés à la morgue
vers l’inhumation en fosse commune des corps abandonnés à la morgue

Africa-Press – Benin. Les corps abandonnés depuis un certains temps dans une morgue au Bénin seront bientôt inhumés dans des fosses communes. Un ultimatum est donné aux parents de ses défunts pour venir retirer le corps de leur proche.

Avez-vous un parent ou un proche dont le corps repose depuis plus de 30 jours dans une morgue au Bénin ? Si oui, le moment est venu de le récupérer. Dans un communiqué conjoint, signé par le ministre de la Justice et de la Législation, Yvon Détchénou, et le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, le gouvernement béninois a donné un ultimatum de 15 jours aux familles concernées pour retirer les corps de leurs proches abandonnés dans les morgues.

Selon le communiqué conjoint des deux ministères, l’ultimatum s’étend du mardi 9 juillet 2024 jusqu’au 30 juillet 2024. Les autorités préviennent que, passé ce délai, toutes les dispositions nécessaires seront prises pour procéder à l’inhumation collective de tous les corps concernés.

Cette mesure vise à désengorger les morgues publiques et privées du pays, où les corps sont souvent laissés pour de longues périodes. En effet, les ministres Détchénou et Hounkpatin expliquent que cette décision est motivée par le constat d’abandon prolongé des corps dans les morgues à travers le territoire national.

Selon les dispositions réglementaires en vigueur, l’inhumation doit avoir lieu dans un délai de trente jours au plus tard après le décès, sauf prorogation accordée par le Procureur de la République compétent.

Les autorités ont souligné que cette situation conduit à l’engorgement des morgues, dont les capacités d’accueil sont largement dépassées. En conséquence, les conditions d’hygiène et les normes de conservation des corps sont gravement compromises.

Le communiqué insiste sur l’urgence de la situation et l’impératif de respecter les délais d’inhumation pour garantir le bon fonctionnement des services de morgue et préserver les conditions sanitaires adéquates.

Le gouvernement appelle donc les familles à se conformer à cet ultimatum en procédant au retrait des corps de leurs proches dans les plus brefs délais. Cette mesure, bien que stricte, vise à assurer un traitement respectueux et hygiénique des dépouilles, tout en permettant aux morgues de continuer à fonctionner efficacement et dans des conditions acceptables.

Il faut aussi souligner que cette initiative s’inscrit dans une série de réformes visant à améliorer la gestion des services funéraires au Bénin.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here