Code électoral: l’UIB revient sur son soutien supposé et clarifie

6
Code électoral: l’UIB revient sur son soutien supposé et clarifie
Code électoral: l’UIB revient sur son soutien supposé et clarifie

Africa-Press – Benin. L’Union islamique du Bénin (UIB) a clairement exprimé son désaccord concernant la déclaration de soutien au code électoral prononcée par des imams réunis le dimanche 23 juin 2024 à Parakou lors d’une séance de prière.

Dans un communiqué qu’il a rendu public ce mercredi, l’Union Islamique du Bénin tient à informer que cette déclaration de soutien ainsi que tout contenu et actes subséquents, n’émanent en aucun cas de l’Union.

« Ils ne sauraient être présentés comme représentant sa position officielle sur ce sujet d’actualité. Ces déclarations relèvent exclusivement de l’initiative personnelle des auteurs. », précise le communiqué de l’Union islamique du Bénin.

L’Union rappelle qu’en réalité, le Président de l’UIB a été sollicité par son Deuxième Vice-Président pour co-célébrer une prière nationale organisée par un parti politique (le parti Bloc Républicain – ndlr) de notre pays. Les événements ont ensuite pris une tournure inattendue, les conduisant à assister à une déclaration de soutien.

L’Union Islamique du Bénin tient à informer que cette déclaration de soutien, ainsi que tout contenu et actes subséquents, n’émanent en aucun cas de l’Union. Ils ne sauraient être présentés comme représentant sa position officielle sur ce sujet d’actualité. Ces déclarations relèvent exclusivement de l’initiative personnelle des auteurs.

L’Union regrette les confusions provoquées par cette situation et décline toute implication de ses instances dans ce projet.

Dans son communiqué, l’Union souhaite rappeler qu’elle n’a pas vocation à s’opposer aux autres confessions religieuses, notamment sur des questions fondamentales touchant à la vie des citoyens, au développement et à la stabilité du pays.

« De même, elle n’a pas pour mission de se constituer en organe d’opposition ou de soutien des autorités politiques et administratives du pays à l’image des partis politiques« , précise le communiqué.

Par ailleurs, l’Union dans son communiqué dit se réserve le droit de s’exprimer sur la question du code électoral et sur divers sujets d’intérêt national par les moyens et canaux qui lui sont propres.

Enfin, l’Union rassure la communauté musulmane du Bénin ainsi que l’opinion publique qu’elle demeure attachée à ses valeurs fondamentales, notamment celles de promotion de la paix et de la stabilité nationale, ainsi que de dialogue entre les diverses confessions religieuses du Bénin.

Cette clarification de l’Union islamique du Bénin est un désaveu cinglant pour l’ex député de la huitième circonscription électorale, l’honorable Rachidi Gbadamassi, le boulanger de cette déclaration de soutien au code électoral.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here