exclus du CES, les responsables syndicaux menacent…

1
exclus du CES, les responsables syndicaux menacent…
exclus du CES, les responsables syndicaux menacent…

Africa-Press – Benin. Exclus des instances du conseil économique et social (CES), les secrétaires généraux des centrale et confédération syndicales montent au créneau et mettent en garde l’Assemblée nationale et le gouvernement contre cette nouvelle forfaiture.

Les centrales syndicales du Bénin expriment leur indignation et attirent l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les menaces qui pèsent sur elles et sur les autres segments de la société qui étaient autrefois représentés au Conseil Économique et Social.

Ils se basent sur les nouvelles dispositions du projet de loi relatif à la loi organique sur le Conseil Économique et Social, qui est prévu pour être étudié à l’Assemblée nationale au cours de la plénière qui s’est ouverte le mercredi 19 Juin.

C’est à travers une déclaration signée par toutes les centrales syndicales du Bénin et lue par le Secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb), Moudassirou Bachabi que ces responsables syndicaux ont mis en garde le parlement de l’adoption de ce projet de loi.

Ils appellent l’ensemble des députés à restaurer l’essence du CES et élèvent les mêmes préoccupations au projet de loi sur la commission des droits de l’homme.

Par ailleurs, « elles rendent le gouvernement et l’Assemblée nationale de toutes les déconvenues qu’engendrerait cette énième exclusion« , ont-elles menacé.

A en croire les déclarations, au sein de l’UEMOA, les organisations syndicales de travailleurs sont affiliées au Comité économique et social de tous les pays membres. Depuis sa création, le Bénin a toujours été représenté par quatre de leurs dirigeants au sein de cette institution.

Et, c’est parce qu’elles se sentent menacées qu’elles expriment leur indignation et attirent l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette énième forfaiture à l’encontre des organisations syndicales de travailleurs et du peuple. Elles soulignent la dissolution du conseil national du dialogue social, l’exclusion des représentants des syndicats des conseils d’administration des organismes publics et parapublics, ainsi que la fusion et la suppression de plusieurs organes de dialogue social. Suite à tout ceci, c’est maintenant au tour du CES, s’indignent t-ils.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here