la CRIET poursuit un jeune homme pour sextorsion et escroquerie

3
la CRIET poursuit un jeune homme pour sextorsion et escroquerie
la CRIET poursuit un jeune homme pour sextorsion et escroquerie

Africa-Press – Benin. Un jeune homme de 23 ans a été placé sous mandat de dépôt après sa présentation au procureur spécial près de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) le jeudi 30 mai 2024. Il est poursuivi pour des faits présumés de sextorsion et d’escroquerie via internet.

Selon les informations rapportées par Bip Radio, le jeune homme se faisait passer pour une lesbienne bénino-italienne sur internet. Sous cette fausse identité, il ciblait des femmes, mariées ou non, et leur faisait la cour en leur promettant des avantages financiers. Pour gagner la confiance de ses victimes, il leur envoyait même un transfert de 100 euros (environ 65 000 FCFA).

Une fois la confiance établie, il incitait ses victimes à envoyer des photos compromettantes. Ensuite, il les faisait chanter, menaçant de rendre publiques ces images si elles ne lui versaient pas de l’argent.

Une des victimes a porté plainte, ce qui a permis à la police d’arrêter le jeune homme. Après son arrestation, une centaine de victimes présumées ont déposé plainte contre lui, et d’autres plaintes continuent d’affluer

Devant le parquet spécial, le jeune homme a expliqué qu’il s’adonnait à cette pratique pour une raison qu’il jugeait valable: financer le traitement médical de sa mère malade.

Il faut faire remarquer que la sextorsion est une infraction sévèrement punie au Bénin. Le jeune homme, en plus d’être placé sous mandat de dépôt, devra répondre de ses actes devant la justice. La CRIET a décidé de le poursuivre pour sextorsion et escroquerie via internet, des accusations graves qui pourraient entraîner de lourdes peines.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here