un enfant sacrifié à un fétiche à Toviklin, le « vodunon » entre les mains de la police

3
un enfant sacrifié à un fétiche à Toviklin, le « vodunon » entre les mains de la police
un enfant sacrifié à un fétiche à Toviklin, le « vodunon » entre les mains de la police

Africa-Press – Benin. Un crime rituel s’est produit à Doko Nanonmè, un village de la commune de Toviklin, dans le département du Couffo.

La victime, un écolier de 11 ans disparu le lundi 27 Mai 2024 a été retrouvée ce mercredi 29 mai 2024, au matin mais sans vie, sacrifié sur un fétiche dans la maison d’un prêtre du vodun.

Selon les informations, c’est une odeur nauséabonde qui a attiré l’attention des voisins du féticheur. Leur curiosité les a conduit à la découverte macabre.

En effet, pour avoir le coeur tranquille, les habitants du quartier ont défoncé la porte du domicile du féticheur. Stupéfaction ! C’était le corps du jeune garçon en état de putréfaction qui dégageait l’odeur nauséabonde. Le petit garçon égorgé et découpé était sacrifié au fétiche.

Témoin de ce tragique événement, la population s’est violemment attaquée au vodunon en lui infligeant des coups. Il a été soustrait de la furie de la foule par les éléments de la police républicaine de la localité. Grièvement blessé, il fut conduit à l’hôpital pour les soins.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Benin, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here