Au Bénin, l’opposition dénonce un scrutin présidentiel verrouillé par Patrice Talon

11

Manifestations violentes, dispute constitutionnelle, accusations de dérive autoritaire… Cinq millions d’électeurs sont appelés aux urnes, dimanche au Bénin, dans un climat tendu. En l’absence de figure majeure de l’opposition, un boulevard s’ouvre devant le président sortant, Patrice Talon. Si l’issue du scrutin ne semble faire guère de doute, il interroge sur l’avenir du pays et la santé de sa démocratie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here