3e édition de « Kinder film festival » (Kifife) : 14 films en projection

3e édition de « Kinder film festival » (Kifife) : 14 films en projection
3e édition de « Kinder film festival » (Kifife) : 14 films en projection

Africa-Press – Burkina Faso. Du 04 au 07 mai 2022 se déroulera au village Opéra, dans la ville de Ziniaré et les villages environnants, la 3e édition de « Kinder film festival » (Kifife) en allemand et festival de films pour enfants en français. La cérémonie officielle d’ouverture est alors intervenue ce mercredi 4 mai 2022 en présence du Directeur régional de la culture de la région du Plateau-central.

Comme son nom l’indique, « le festival de films pour enfants » aussi appelé « Kifife » met en avant des films de divers formats (documentaire, fiction, court-métrage, long métrage et animation) avec des contenus pour enfants.

« Dans la sélection des films, nous faisons la part belle aux films qui racontent le quotidien et les histoires des enfants ou des adolescents africains », a dit François Bouda, Directeur du festival.

Pour la 3e édition du festival, il est prévu des projections de films, des ateliers artistiques et des restitutions publiques. « L’idée pour nous en organisant ces ateliers, c’est d’initier les enfants à l’art cinématographique », a expliqué François Bouda.

Le Directeur du festival, qui a laissé entendre qu’« il n’y a pas une thématique définie pour cette édition » a dit « la placer sous le signe de la résilience » au regard du contexte sécuritaire national.

En termes d’innovations pour cette édition, il a indiqué l’augmentation du nombre de film à projeter, le nombre d’ateliers à tenir et le nombre d’enfants bénéficiaires desdits ateliers. « Le nombre de film a augmenté ; nous sommes passés à 14 films cette année. Le nombre d’ateliers a augmenté jusqu’à trois ateliers : le conte, le jeu d’acteur et l’animation. Le nombre d’enfants qui bénéficient de ces ateliers est passé à 45 enfants », a-t-il mentionné.

Leurs attentes essentiellement, a-t-il aussi fait savoir, « c’est d’avoir beaucoup de monde comme les éditions passées (plus de 2 500 spectateurs et une trentaine d’enfants) » car, « Kifife devient l’événement majeur de la région du Plateau-central », a-t-il ajouté.

Pour le Directeur régional (DR) de la culture, des arts et du tourisme du Plateau-central, Wendkouni Saba, « Kifife est un festival d’éducation qui tombe à pic et qui permet de préparer l’avenir de notre région et partant, du Burkina Faso ».

Si l’on en croit son propos, le festival impacte positivement sur la région. « L’événement a des effets au niveau de la région parce qu’avec certaines compétitions, on constate qu’il y a des gens qui ont été formés ici, qui participent à ces compétitions.

Cela montre que c’est une formation qui permet aux enfants d’atteindre la phase de maturation de la chose culturelle »,

a-t-il raconté. Sidiki Yougbaré, formateur en conte, a renseigné sur sa tâche au cours du festival. « Pendant trois jours, je vais travailler sur le conte avec les enfants. On va essayer d’apprendre, de dire les choses telles qu’on les ressent », a-t-il renseigné.

Le village Opéra-Operndorf Afrika est un projet d’art international imaginé par feu l’artiste allemand Christoph Schlingensief, qui s’est construit depuis 2009 au Burkina Faso. Le village compte aujourd’hui 23 bâtiments.

C’est également un lieu d’échanges culturels et intervient dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la culture (à travers la mise en œuvre de cours d’éducation artistique, de résidence de création, de spectacles et de festivals de films pour enfants, Kifife).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burkina Faso, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here