Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso

Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso

Africa-PressBurkina Faso. Promoteur de la “Médaille Thomas Sankara de l’invention et de l’innovation”, Boubacar Bara, burkinabè résidant en Allemagne, vient de lancer le concept des cartes “Legacy of humanity”, des cartes à jouer avec des images touristiques du Burkina. Nous l’avons rencontré en ligne pour découvrir son initiative.

: Qu’est-ce que les cartes Burkina Tourism ?

Ce sont 32 jeux de cartes comme ceux du poker avec pour motifs les lieux touristiques du Burkina Faso, très bien mis en relief et expliqués en Français, Anglais et Allemand.

: Comment vous est venue cette idée ?

Depuis que je suis en Europe, les images qui viennent de l’Afrique sont celles liées à la pauvreté et à la misère, des images de guerre ou de famine. Avec de pareilles cartes de visite, cela n’encourage personne à prendre son billet et d’y aller en tourisme. Aussi, il est temps que nous Africains, racontons notre histoire, et moi, je veux la raconter avec mes images, de très belles images car on ne montre pas son village avec la main gauche.

Ensuite, avec le confinement dû à la maladie de la covid-19, beaucoup d’enfants sont scotchés à leur téléphone et ordinateurs, cela réduit beaucoup la communication entre parents et enfants. Notre souci est de faire jouer les enfants en famille. Ainsi les parents peuvent enseigner l’histoire de leur pays d’origine à leurs rejetons.

La seconde raison du lancement de ces cartes en Europe, c’est aussi une manière pour nous de lutter contre le racisme. Nous demeurons convaincus que c’est parce que beaucoup de personnes sont continuellement habituées à des images où les noirs sont réduits à rien, qu’ils pensent que c’est légitime de les humilier, les discriminer, voire les assassiner.

Et comme ces cartes doivent être dans les écoles primaires (programme arrêté à cause de la covid-19, c’est dans l’esprit des plus petits qu’il faut chasser le racisme.
Enfin, beaucoup de nos compatriotes, une fois en Europe, ne retournent plus en Afrique souvent par manque de moyens. Ces parents ont une occasion de jouer avec leurs familles et de leur expliquer un peu le pays natal.

: Quelle est l’innovation avec ces cartes ou quelle est la différence d’avec les autres cartes ?

Les autres cartes sont faites avec des carreaux, piques, cœurs, etc. ; ce qui ne veut rien dire pour un Burkinabè ou un Africain. Par contre, nous nos cartes, ce sont de beaux masques burkinabè, des lieux touristiques.

: Pourquoi ces cartes destinées à faire la promotion du Burkina seront d’abord accessibles à l’étranger avant le pays concerné ?
C’est parce que ces cartes sont d’abord produites en Allemagne. Mais c’est une anomalie que nous allons corriger dans les années à venir, nous allons transférer la technologie qui est brevetée.

Ensuite, nous voulons être un contrepoids dans ces pays où montrer l’image négative de l’Afrique semble être un exercice quotidien. Nous sommes sûrs qu’avec les images qu’ils verront du Burkina, ils auront envie, à la fin de la covid, de se jeter sur les billets d’avion et d’y aller.

: Le citoyen lamda burkinabè pourra-t-il s’en procurer ?

Oui, nous en ferons la promotion très bientôt au Burkina. Actuellement, ils peuvent s’en procurer sur Amazon.

: Avez-vous une stratégie visant à faire en sorte que les Burkinabè ou qu’ils soient, adoptent votre vision, puisqu’ils sont les premiers promoteurs ?

Oui, et nous sommes sûrs que les Burkinabè l’adopteront car le Burkinabè est patriote et a pleinement intégré le “consommons Burkinabè”. : Vous avez ciblé un certain nombre d’institutions à qui vous remettrez ces cartes ; pourquoi ? Et comment les avez-vous choisies ?

Ce sont des institutions qui représentent les Burkinabè à l’extérieur comme les ambassades et les consulats, et au Burkina, des institutions comme la présidence du Faso, l’Assemblée nationale, les chefs et rois traditionnels. Il faut dire que pour ces institutions, les cartes sont faites avec une technologie que nous avons brevetée, une technique d’imagerie révolutionnaire en 3D pour avoir des images nettes en or.

: Un dernier mot ?

Ces cartes sont faites pour les Burkinabè et pour revaloriser le Burkina. C’est alors aux Burkinabè de s’en approprier et d’en être fiers. Nous avons besoin de leur soutien.
Personne ne fera la promotion de notre beau pays à notre place. Et c’est étant fiers de notre pays que nous combattons aussi le racisme de ceux qui nous voient comme des sous-hommes ou des terroristes qui veulent les détruire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here