« Le spectre de la famine » plane « en plus des cadavres qui continuent de s’empiler », estime Eddie Komboigo

Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus des cadavres qui continuent de s’empiler », estime Eddie Komboigo
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus des cadavres qui continuent de s’empiler », estime Eddie Komboigo

Africa-PressBurkina Faso. A l’occasion de sa rentrée politique de ce mardi 14 septembre 2021 à Ouagadougou, Le Chef de file de l’opposition (CFOP), Eddie Komboigo, a décrié une fois de plus la situation sécuritaire du Burkina Faso faisant place de plus en plus à la famine, a-t-il laissé entendre.

« Encore tant de morts, après le dernier remaniement et nous sommes impatients de voir les résultats de la stratégie annoncée par le gouvernement pour mettre fin à cette tragédie. » fait savoir le CFOP dans sa déclaration liminaire de ce jour.

Le CFOP dit craindre le pire si le gouvernement ne “revoit pas sa copie” et pour ce faire, il l’invite à prendre des mesures fortes pour la sécurité des burkinabè partout où ils vivent et souhaitent travailler.

« Car en plus des cadavres qui continuent de s’empiler, une autre catastrophe semble se dessiner à l’horizon, celle du spectre de la famine », prévient le CFOP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here