Les activités du Programme budgétaire 056 santé publique passées en revue

Les activités du Programme budgétaire 056 santé publique passées en revue
Les activités du Programme budgétaire 056 santé publique passées en revue

Africa-Press – Burkina Faso. Ce vendredi 16 décembre 2022 se tient à Ouagadougou, la deuxième session de l’année 2022 du comité de revue du programme budgétaire 056  » santé publique ». Une rencontre présidée par la secrétaire générale du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Estelle Edith Dabiré/Dembélé.

Le programme budgétaire 056 « santé publique » est l’un des quatre programmes budgétaires du ministère de la Santé et de l’hygiène publique. Il comprend trois projets que sont le Projet de renforcement des services de santé (PRSS), le Projet d’appui à la préparation et à la riposte contre le Covid-19 (PPR Covid-19) et le Projet de construction et d’équipement du centre de gériatrie de Ouagadougou (PCE CEGO).

La deuxième session de l’année 2022 du comité de revue du programme budgétaire 056 qui se tient ce 16 décembre sera l’occasion de passer en revue l’état de mise en œuvre des recommandations issues de la première session. Les membres du comité de revue devraient aussi apprécier le bilan des projets au 30 septembre 2022, ainsi que le plan de travail annuel avec budget de ces projets pour l’année 2023 et examineront le programme 2023 du contrôle interne.

« Nous sommes en fin d’année et nous préparons le travail de 2023. Nous devons donc faire le bilan de 2022. Les structures ont travaillé, elles vont faire le bilan et présenter ce qu’elles ont prévu pour 2023. Le comité va valider avant que les structures n’aient accès aux financements pour les activités en 2023 », a indiqué Dr Estelle Edith Dabiré/Dembélé, secrétaire générale du ministère de la Santé et de l’hygiène publique et présidente du comité de revue.

Des résultats satisfaisants

Dr Isaïe Médah, responsable du programme budgétaire 056 santé publique estime que les résultats des trois projets du programme budgétaire 056 sont assez satisfaisants. Il souligne en effet que pour ce qui concerne le projet PPR Covid-19, le taux d’exécution dépasse les 85%.  » Nous avons des effusions par contre pour le projet de renforcement des services de santé, que la prévision 2023 va contribuer à résoudre, afin de répondre aux besoins urgents des populations, notamment les questions de nutrition, prévenir la malnutrition, sensibiliser les populations et faire en sorte que les structures soient mieux équipées, que les plateaux techniques des hôpitaux soient mieux fournis. Nous avons fait un bon travail d’équipement au cours de l’année qui s’achève, mais l’année 2023 sera aussi consacrée à faire d’énormes acquisitions pour renforcer les structures de santé. « , a laissé entendre Dr Médah.

Pour 2023, il est aussi prévu de renforcer les capacités des agents de santé et améliorer les performances des autres secteurs.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burkina Faso, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here