Rachat de Twitter : Musk a promis aux banques de baisser la rémunération des dirigeants

Rachat de Twitter : Musk a promis aux banques de baisser la rémunération des dirigeants
Rachat de Twitter : Musk a promis aux banques de baisser la rémunération des dirigeants

Africa-Press – Burkina Faso. Selon plusieurs sources, le milliardaire aurait tenu un discours aux banques laissant penser qu’il pourrait réduire les salaires des dirigeants de l’entreprise pour faire baisser les dépenses. Il prévoit également de monétiser les tweets viraux.

Pour convaincre les banques de le suivre dans son rachat de Twitter, Elon Musk aurait promis de réduire les salaires des dirigeants de Twitter, ainsi que des membres du conseil d’administration. Il a également précisé qu’il prévoyait de développer de nouvelles fonctionnalités pour monétiser les tweets et améliorer la rentabilité de l’entreprise.

Pour améliorer la rentabilité de Twitter, Elon Musk a déjà quelques idées. Selon plusieurs sources, le milliardaire aurait tenu un discours aux banques laissant penser qu’il pourrait réduire les salaires des dirigeants de l’entreprise pour faire baisser les dépenses. Musk a finalement obtenu 13 milliards de dollars de prêts garantis par Twitter et un prêt de 12,5 milliards de dollars lié à ses actions Tesla. Il a accepté de payer le reste (environ 18,5 milliards de dollars) avec ses propres fonds.

Pourtant, certaines sources assurent qu’il aurait procédé à l’acquisition sans avoir accès aux détails confidentiels sur les performances financières et les effectifs de l’entreprise.

Dans son discours aux banques, Elon Musk a également souligné la faible marge brute de Twitter. C’est la réalité : elle est beaucoup plus faible que celle de ses concurrents, Facebook, Pinterest, Instagram ou encore TikTok. Selon lui, il y a de nombreuses possibilités « pour gérer l’entreprise de manière plus rentable ». Il compte notamment proposer de nouvelles fonctionnalités pour monétiser les tweets.

 

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burkina Faso, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here