Burundi : L’EAC se concerte face à l’agression de la RDC par le M23 Rwandais

5
Burundi : L’EAC se concerte face à l’agression de la RDC par le M23 Rwandais
Burundi : L’EAC se concerte face à l’agression de la RDC par le M23 Rwandais

Africa-Press – Burundi. La prochaine session de dialogue entre les parties au conflit en RDC est fixée au 15 novembre 2022. Ceci ressort d’une rencontre du Chef de l’Etat Burundais et Président en exercice de l’EAC, Son Excellence Evariste Ndayishimiye, avec l’Ancien Président du Kenya et Facilitateur dans le processus de paix en RDC, Uhuru Kenyatta, tenue ce vendredi au Palais Ntare Rushatsi.

Le Facilitateur Uhuru Kenyatta a en effet atterri à l’Aéroport International de Bujumbura dans l’avant midi de ce vendredi où il a été accueilli par Ezéchiel Nibigira, Ministre en charge des Affaires de la Communauté Est Africaine, avant de se diriger vers le Palais Présidentiel où il a eu un tête à tête avec le Président Burundais.

SE Evariste Ndayishimiye s’est réjouit que les Chefs d’Etat de la Communauté Est Africaine sont tous unanimes pour le rétablissement de la paix en RDC et les appelle à maintenir la paix chacun dans son pays afin de bloquer le passage aux groupes armés qui voudraient perturber la paix et la sécurité dans la région.

Etant donné que les groupes armés qui créent la terreur et la désolation en RDC disent qu’ils combattent pour les intérêts de leurs communautés, le Président en exercice de l’EAC exhorte les leaders coutumiers à s’impliquer dans le dialogue afin d’apporter leur contribution au rétablissement de la paix en RDC.

Il a en outre exprimé sa gratitude aux pays membres de l’EAC qui ont déjà répondu à la sollicitation d’envoyer les militaires en mission de paix en RDC en se réjouissant que le peuple de la communauté éprouve une grande confiance en ces troupes.

« Nous remercions le Président du Kenya, Son Excellence William Ruto qui vient dernièrement d’envoyer les militaires », a laissé entendre le Président du Sommet des Chefs d’Etat avant d’annoncer qu’il va rehausser de sa présence la session prochaine de dialogue entre les parties prenantes au conflit en RDC qui se tiendra au Kenya.

Prenant la parole, le Facilitateur Uhuru Kenyatta a salué les efforts du Président Burundais à restaurer la paix à l’Est de la RDC et a remercié le Burundi pour avoir été le premier pays à envoyer les troupes en mission de paix en RDC.

« Nous apprécions le travail abattu par les forces Burundais à l’Est de la RDC, mais malheureusement un autre conflit vient récemment d’éclater au Nord-Kivu. Nous demandons au Kenya et à l’Ouganda de déployer les forces à leur tour en vue de soutenir le Burundi » a indiqué l’Ancien Président Kenyan qui a tenu à saluer le combat du Président Ndayishimiye et du peuple Burundais pour rétablir la paix dans leur pays en laissant de côté leurs différences. Il a ainsi invité le peuple Congolais à suivre cet exemple.

De son côté, le Facilitateur Kenyatta a réaffirmé son engagement à accélérer le processus de médiation quitte à atteindre un consensus entre les parties prenantes au conflit afin d’asseoir la paix et la stabilité en RDC.

Vous saurez que cette rencontre survient au lendemain du message à la Nation délivré par le Président de la République Démocratique du Congo à travers lequel il a lancé un appel général au peuple Congolais à unir leurs forces pour rétablir la paix et la sécurité dans leur pays.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burundi, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here