La communauté Musulmane du Burundi est prête à donner sa contribution pour le développement du pays

4
La communauté Musulmane du Burundi est prête à donner sa contribution pour le développement du pays
La communauté Musulmane du Burundi est prête à donner sa contribution pour le développement du pays

Africa-Press – Burundi. Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a animé mardi au Centre National d’Appareillage et de Rééducation de Gitega, CNAR en sigle, une séance de moralisation à l’endroit de la Représentation de la Communauté Islamique du Burundi (COMIBU).

“C’est une occasion pour nous d’échanger sur les voies et moyens de développer notre pays et j’ai encore besoin de vos conseils”, a introduit le Président Ndayishimiye avant de passer directement la parole aux représentants de la COMIBU.

Le représentant du Conseil supérieur des sheikhs au Burundi Cheikh Hassan Nyamweru, a d’abord remercié le Chef de l’Etat pour sa considération non discriminatoire des confessions religieuses. Il a ensuite fait remarquer que les fidèles de l’Islam se sont combattus pour la paix, l’indépendance et la démocratie au Burundi quand bien même leur présence dans les institutions publiques n’a pas été remarquable.

” Si la communauté a été active dans la lutte pour l’indépendance et la démocratie, qu’est-ce qui l’empêcherait de se battre pour le développement du pays et ainsi atteindre la Vision d’un Burundi Émergent en 2040 et Développé en 2060′′ a dit Cheikh Hassan Nyamweru tout en soulignant que les leaders musulmans effectuent déjà des descentes sur terrain pour sensibiliser la communauté jusqu’à la base.

Les participants à la rencontre ont tour à tour pris la parole et donné leurs contributions dans tous les secteurs de la vie du pays particulièrement le petit commerce, l’agro-elevage,… et lui ont encore promis leur soutien, mais ils n’ont pas oublié leurs préoccupations liées à leur cas spécifique de polygamie.

Sur ce, le Chef de l’Etat a clarifié les choses, en disant que l’on soutient la paix dans les menages au lieu du désordre évitable. Le Président Ndayishimiye a fait remarquer, quant à la représentation dans les instances étatiques, qu’une quelconque discrimination est à exclure et a rassuré que le choix est désormais une réalité tenant compte des capacités.

Le Numéro Un burundais a encore confirmé et apprécié positivement le fait que les musulmans burundais se sont toujours montrés comme de vrais politiciens et patriotes, en témoignent leurs actions pendant les moments de crises, et leur amour à l’endroit de leurs concitoyens.

Il convient de noter que tous les intervenants ont reconnu le rôle joué par le gouvernement issu du parti CNDD-FDD dans la reconnaissance de la Communauté Musulmane du Burundi, avant de promettre au Chef de l’Etat leur engagement à œuvrer ensemble pour le succès de la Vision 2040-2060.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burundi, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here