Le Président NDAYISHIMIYE aux côtés des jeunes dans la réalisation de la Vision 2040-2060

1
Le Président NDAYISHIMIYE aux côtés des jeunes dans la réalisation de la Vision 2040-2060
Le Président NDAYISHIMIYE aux côtés des jeunes dans la réalisation de la Vision 2040-2060

Africa-Press – Burundi. Le Chef de l’Etat, Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE, ami des jeunes et Champion de l’Agenda Jeunesse, Paix et Sécurité de l’Union Africaine, entouré d’autres hautes personnalités du pays, a rehaussé de sa présence, ce jeudi 18 avril 2024 au Sade Ingoma de Gitega, les activités de la deuxième et dernière journée de la conférence nationale de la jeunesse, sous le thème: “Jeunesse œuvrons tous ensemble pour l’atteinte de la vision d’un pays émergent en 2040 et un pays développé en 2060”.

Dans son discours de circonstance, Son Excellence Evariste Ndayishimiye, Président de la République, s’est réjoui qu’il soit en présence de la jeunesse qui ne se lamente plus car elle est travailleuse et constitue une ressource humaine solide dans la réalisation des objectifs de la Vision 2040-2060. Il est aussi satisfait que le Burundi soit en situation de paix et de sécurité, conditions sine qua none pour garantir aux Burundais l’espoir d’un lendemain meilleur, facteur déterminant pour entreprendre. “Cette situation n’a pas toujours été ainsi, les Burundais avaient perdu l’espoir d’un lendemain, ce qui les incitait à se faire embaucher par le Gouvernement et ne pouvaient pas entreprendre”, a fait savoir le Chef de l’État.

Le Père de la Nation a rappelé que le Tout Puissant a mis à la disposition des Burundais en général et aux jeunes en particulier ce dont ils ont besoin pour se développer. C’est notamment de la matière première, un sol fertile, un beau climat, de diverses sortes de minerais, de la force, de l’intelligence, etc. “Pour booster l’économie du Burundi, il faut mettre en avant l’agro-élevage et le secteur des mines. Il ne reste qu’à conjuguer les efforts pour parvenir à l’autonomisation économique de tout un chacun”, a-t-il ajouté.

Insistant sur la mise en œuvre des conseils et instructions des dirigeants, le Numéro Un burundais a indiqué qu’il est l’heure de créer de l’emploi pour soi-même en mettant en place un système de plan évolutif qui consiste à partir d’un petit capital et qui, de façon évolutive, conduit à un capital consistant et à l’indépendance économique. “Les jeunes ont pris la balle au bond et font actuellement la fierté du Burundi”, a rétorqué le Chef de l’État, révélant par ailleurs que le secret du développement n’est autre que combattre la peur d’obstacles et d’échecs en entreprenant.

Au cours des activités de cette journée, il a été l’occasion pour le représentant du Programme d’Autonomisation Économique et d’Emploi des Jeunes (PAEEJ) de faire sa présentation sur son rôle dans l’encadrement des jeunes pour l’atteinte de la Vision du Burundi, pays émergent en 2040 et développé en 2060. Une occasion a été aussi offerte aux jeunes entrepreneurs de partager avec les autres leur expérience entrepreneuriale, dès la naissance de leurs projets, les défis rencontrés et comment avec persévérance et détermination ils les ont surmontés.

Comme tout projet de développement n’aboutit jamais si l’environnement n’est pas protégé, le Père de la Nation a ainsi lancé un appel vibrant à sa protection et a ainsi clôturé son discours en apportant un soutien financier à 7 jeunes qui ont manifesté la volonté d’accroître trois fois ce capital de base d’ici l’année prochaine.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burundi, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here