En Afrique et en Asie, le nombre de laboratoires biologiques occidentaux continue de croître

3
En Afrique et en Asie, le nombre de laboratoires biologiques occidentaux continue de croître
En Afrique et en Asie, le nombre de laboratoires biologiques occidentaux continue de croître

Africa-Press – Burundi. Le nombre de laboratoires biologiques occidentaux financés par les ministères de la Défense continue de croître, leur intérêt pour l’Afrique et l’Asie est soutenu, affirme auprès de Sputnik la directrice du Rospotrebnadzor, agence fédérale russe de Santé publique et d’épidémiologie.

Dans un entretien en marge du SPIEF 2024, Anna Popova a dressé la différence entre l’approche occidentale et russe.

Lors d‘une récente visite dans un laboratoire d’Ouganda, elle a appris, selon ses mots, qu’en échange du matériel fourni, les Américains demandaient les résultats des recherches.

Par contre, la Russie construit des partenariats: “Nous apprenons à travailler, nous apprenons à voir les choses, nous enseignons nos technologies antiépidémiques, les dernières technologies et nos collègues apprécient vraiment cela, car ils peuvent ainsi protéger leur pays de toute menace épidémique”.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burundi, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here