Un ex-chef de groupe armé témoigne sa reconnaissance aux alliés russes dans la région de Mboki

1
Un ex-chef de groupe armé témoigne sa reconnaissance aux alliés russes dans la région de Mboki
Un ex-chef de groupe armé témoigne sa reconnaissance aux alliés russes dans la région de Mboki

Africa-Press – CentrAfricaine. Dans une vidéo récemment diffusée sur les réseaux sociaux, un ancien chef de groupe armé, général Ousmane Abakar qui a décidé d’être désarmé et de se rendre aux autorités centrafricaines dans la région de Mboki à l’est de la République centrafricaine. Il a déclaré avoir été désarmé par les Forces armées centrafricaines (FACA) et des instructeurs russes, et a assuré qu’il n’y a eu aucun problème depuis lors.

Dans son message, l’ancien rebelle a lancé un appel à tous les combattants encore cachés dans la brousse pour qu’ils déposent les armes et œuvrent pour le développement de leur pays. Il a critiqué la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) pour ne pas remplir convenablement son mandat vis-à-vis des civils en désarmant les groupes rebelles.

Le désormais désarmé a également exprimé sa gratitude envers les instructeurs russes pour leur travail remarquable, qui l’a convaincu de déposer les armes. Il a affirmé que lui et ses anciens combattants pourraient apporter leur soutien aux alliés russes pour aider à pacifier la République centrafricaine, si Dieu le veut.

« Je suis le général Ousmane Abakar ex chef de groupe armé. J’ai décidé d’être désarmé et me rendre aux autorités centrafricaines dans la région de Mboki. Je vous rassure que depuis mon désarmement volontaire auprès des instructeurs russes, je n’ai eu aucun problème. J’en appelle à tous les autres rebelles qui sont encore dans la brousse de déposer les armes afin qu’on puisse travailler pour le développement de notre pays. Je dénonce le fait que la Minusca ne remplit pas convenablement son mandat vis-à-vis des civiles et nous les rebelles. Je profite de l’occasion pour remercier les instructeurs russes pour leur travail remarquable qui m’a convaincu à déposer les armes et si Dieu le veut, mes éléments et moi apporterons notre appui aux forces russes pour pacifier la République centrafricaine. », a-t-il déclaré en sango dans cette vidéo dont nous avons traduit.

Cette décision de l’ancien chef de groupe armé représente un pas important vers la réconciliation et la stabilité en République centrafricaine. Espérons que d’autres rebelles suivront son exemple et choisiront de déposer les armes pour contribuer à la construction d’un avenir pacifique pour leur pays.

Source: Ndjoni Sango

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here