60% des banques africaines ont dématérialisé la plupart de leurs opérations

0
60% des banques africaines ont dématérialisé la plupart de leurs opérations
60% des banques africaines ont dématérialisé la plupart de leurs opérations

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le rapport révèle que 76 % des banques couvertes par l’enquête menée dans 35 pays africains placent la transformation numérique dans le Top 3 des priorités de leurs stratégies de croissance, et 24 % la considèrent comme importante.

Confrontées à une concurrence féroce exercée par les fintech, les néobanques et les opérateurs télécom qui s’aventurent de plus en plus dans le domaine des services financiers, 60% des banques actives en Afrique affirment avoir déjà dématérialisé la plupart de leurs opérations, selon un rapport publié le 31 mai 2024 par le fournisseur de technologies bancaires digitales Backbase et le magazine African Banker.

Intitulé « The African Banking Digital Transformation Report 2024 », le rapport se base sur une enquête réalisée auprès des dirigeants de 155 banques de différentes tailles opérant dans 35 pays répartis sur les diverses sous-régions du continent.

Un peu moins de la moitié des banques interrogées affirment avoir dématérialisé plus de 75% de leurs opérations. 28% affirment par ailleurs avoir numérisé entre 25% et 50% de leurs activités, alors que 12 % de ces banques ont réalisé une transformation numérique minimale, qui a concerné moins de 25% de leurs opérations à ce jour. Cela suggère qu’il existe une marge de progression considérable pour une plus grande adoption du numérique dans le secteur bancaire sur le continent.

36 % des banques couvertes par l’enquête considèrent d’ailleurs la transformation numérique comme leur principale priorité, 40% la placent dans le Top 3 des priorités de leurs stratégies de croissance et les 24 % restant la considèrent comme importante.

Alors que la majorité des acteurs du secteur bancaire africain considèrent la transformation numérique comme un élément clé de leurs stratégies de croissance, une moindre proportion d’entre eux mobilisent des ressources financières importantes pour digitaliser leurs services, et mieux résister aux assauts des nouveaux acteurs agiles qui s’attaquent à leur chasse gardée. 25% des banques africaines dépensent en effet plus de 3 millions de dollars par an dans la transformation numérique. Environ 22% consacrent un budget annuel compris entre 1 et 3 millions de dollars pour la digitalisation de leurs services et 32% y allouent moins de 300 000 de dollars.

Durant l’année en cours, les investissements des banques opérant sur le continent dans la transformation numérique devraient notamment concerner la banque de détail (39,5% des répondants), le segment des petites et moyennes entreprises (26,3%) et la banque d’affaires (13,2%).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here