Le Gouvernement du Niger ratifie plusieurs accords de financement dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et du développement communautaire

1
Le Gouvernement du Niger ratifie plusieurs accords de financement dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et du développement communautaire
Le Gouvernement du Niger ratifie plusieurs accords de financement dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et du développement communautaire

Africa-PressNiger. Le Gouvernement du Niger a adopté, ce jeudi 9 septembre 2021, plusieurs projets de ratification d’accords de financement dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et du développement communautaire.

Dans le secteur de l’énergie, l’Accord porte sur un prêt d’un montant maximum de trente-neuf millions sept cent mille dollars US (39 700 000 $ US, soit un peu plus de 22 milliards de francs CFA). Il a été signé le 06 juillet 2021 à Niamey entre le Gouvernement de la République du Niger et la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) pour le financement partiel du Projet d’électrification rurale par systèmes solaires photovoltaïques de 250 localités en République du Niger.

L’objectif global de l’accord est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales vivant dans les localités isolées du réseau électrique conventionnel, en assurant leur autonomie énergétique par l’installation de mini-réseaux solaires et de kits solaires photovoltaïques autonomes.

Dans le domaine de l’eau, il s’agit également d’un Accord de prêt d’un montant maximum de cinquante-six millions sept-cent mille dollars US (56 700 000$ US, soit un peu plus de 31 milliards de francs CFA), signé le 06 juillet 2021 à Niamey entre le Gouvernement de la République du Niger et la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC). Il devait servir au financement partiel du projet d’extension et de renforcement du système d’alimentation en eau potable de trois (03) chefs-lieux de régions que sont Maradi, Dosso et Diffa.

Il a pour objectif global de contribuer à assurer l’accès universel à l’eau potable à un coût abordable en milieu urbain dans les chefs-lieux de régions concernées, à travers l’amélioration de la couverture des besoins en eau potable des populations.

En matière de développement communautaire, l’Accord de financement est composé d’un crédit de quarante-deux millions sept cent mille euros (42 700 000 €, soit près de 28 milliards de francs CFA) et d’un don d’un montant équivalent à trente-cinq millions trois cent mille Droits de Tirages Spéciaux (35 300 000DTS, soit près de 28 milliards de francs CFA).

Il a été signé le 05 août 2021 à Niamey entre le Gouvernement de la République du Niger et l’Association Internationale de Développement (AID) pour le financement du Projet Communautaire de Relèvement et de Stabilisation du Sahel.

L’objectif global de l’accord est de contribuer notamment au relèvement de la résilience des communautés dans les zones cibles de la région du Liptako-Gourma, au Burkina Faso, au Mali et au Niger à travers une approche régionale soutenant les services et infrastructures socio-économiques, les moyens de subsistance et le développement territorial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here