Atelier de renforcement de capacités des collaborateurs du Médiateur de la République : Une formation pour mieux servir les usagers

3
Atelier de renforcement de capacités des collaborateurs du Médiateur de la République : Une formation pour mieux servir les usagers
Atelier de renforcement de capacités des collaborateurs du Médiateur de la République : Une formation pour mieux servir les usagers

Africa-PressNiger. Le Médiateur de la République du Niger, Me Ali Sirfi Maiga, a présidé hier matin à Niamey, la cérémonie d’ouverture d’un atelier de renforcement des capacités de ses collaborateurs sur les normes et procédures de traitement des dossiers de réclamations et d’élaboration de la charte citoyenne. Organisé avec l’appui du projet USAID-SHIGA dans le but d’apporter un appui institutionnel, cet atelier de six jours bénéficiera de l’expertise de deux consultants internationaux venus du Sénégal et du Canada.

Procédant à l’ouverture des travaux, le Médiateur de la République du Niger a souligné que l’amélioration de la performance de l’institution et le renforcement de la capacité des collaborateurs sont les préoccupations les plus constantes de son institution. A cet effet, Me Ali Sirfi Maiga a indiqué que la démarche consiste à renforcer les compétences des collaborateurs du Médiateur de la République, notamment l’aptitude à rester moderne et efficace d’une part et à tenir compte des attentes des citoyens d’autre part, et aussi de l’objectif d’amélioration de la qualité du lien entre les autorités publiques et les citoyens qui est au cœur du rôle de l’institution.

Pour Me Ali Sirfi Maiga, cette tâche est une exigence si capitale qui appelle de la part du Médiateur de la République et de ses collaborateurs de se hisser au niveau de l’enjeu par une plus grande professionnalisation des performances, des délais de traitement plus courts et une mise à niveau de son cadre d’intervention, de ses moyens et ressources en adéquation avec les standards internationaux les plus en vigueur. «C’est là, le cœur de notre mission et nous entendons l’impulser en nous appuyant sur nos collaborateurs si dévoués à la tâche. Je devrais dire à leur sacerdoce car, servir la paix, l’Etat de droit et la concorde nationale relève d’un sacerdoce», a-t-il fait savoir

Pour sa part, la directrice pays FSCV-SHIGA Mme Chavanne Peercy a notifié que l’objectif du projet SHIGA consiste à appuyer les politiques publiques de développement économique et social par le renforcement de capacités des institutions étatiques et des structures de la société civile d’une part et la création des espaces de dialogue constructif d’une part. Elle a ajouté que le programme SHIGA et le Médiateur de la République du Niger entretiennent des liens de partenariat sur la base desquels SHIGA appuie le Médiateur pour la mise en œuvre de ses activités.

Elle a enfin précisé que la première activité va consister à l’élaboration de la charte citoyenne de l’institution du Médiateur de la République, un engagement dans le but de mieux servir le citoyen ou l’usager. La seconde activité est une formation sur les procédures de traitement et de gestion des dossiers de plainte et manuel de procédure.

Farida Ibrahim Assoumane(onep)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here