Littérature : Jean Sylvanus Ouali dépeint les réalités des sociétés actuelles du Burkina Faso dans « Quand passeront nos douleurs »

Littérature : Jean Sylvanus Ouali dépeint les réalités des sociétés actuelles du Burkina Faso dans « Quand passeront nos douleurs »
Littérature : Jean Sylvanus Ouali dépeint les réalités des sociétés actuelles du Burkina Faso dans « Quand passeront nos douleurs »

Africa-Press – Burkina Faso. L’écrivain Jean Sylvanus Ouali a procédé à la dédicace de sa toute nouvelle œuvre littéraire ce vendredi 23 février 2024 à Ouagadougou. L’œuvre est intitulée « Quand passeront nos douleurs ».

« Quand passeront nos douleurs » est une œuvre littéraire de l’enseignant et écrivain burkinabè Jean Sylvanus Ouali. Éditée dans les Éditions Bufac en octobre 2023, cette œuvre est constituée de 94 pages avec 9 chapitres. Elle dépeint les réalités des sociétés actuelles au Burkina Faso liées à la cohésion sociale et le vivre ensemble.

L’éducation, la cohésion sociale, le vivre ensemble et la stigmatisation sont entre autres les différents thèmes abordés dans ce livre. Il retrace l’histoire de Siéma, un enfant scolarisé qui a vu son rêve brisé un soir après une attaque terroriste.

Selon Jean Sylvanus Ouali, l’auteur du roman, le livre est le récapitulatif de la souffrance de la société dans le contexte actuel du Burkina Faso. Il précise que les enfants qui sont censés assurer la relève sont aujourd’hui laissés à leur sort par la société.

« Les grands points de ce roman sont un condensé de douleurs que nous ressentons au valet profond des difficultés que le Burkina Faso traverse depuis un certain moment. Il était temps pour moi de dire ce que nous pensons, ce que nous ressentons ce que ces enfants oubliés vivent, cette frange de la jeunesse qui est censée prendre la relève mais qui subit dans le silence et que la société semble ignorée. Le message lancé ici, c’est inviter tout un chacun à œuvrer pour la création d’un lendemain meilleur », a-t-il précisé.

Pour le parrain, Dr Zakaria Soré, enseignant chercheur en sociologie, cette œuvre est de belle facture dans la mesure où elle est constituée d’un savoir social nécessaire à l’éducation dans les communautés. L’œuvre est disponible à la librairie Mercury à Ouagadougou, et dans d’autres villes du pays comme Bobo-Dioulasso, Fada N’Gourma et Koudougou au prix de 3 500 F CFA.

Amidou OUEDRAOGO (Stagiaire)

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Burkina Faso, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here