PS-Burkina : Un congrès extraordinaire pour imprimer une nouvelle dynamique au parti

PS-Burkina : Un congrès extraordinaire pour imprimer une nouvelle dynamique au parti
PS-Burkina : Un congrès extraordinaire pour imprimer une nouvelle dynamique au parti

Africa-PressBurkina Faso. Le Parti socialiste-Burkina (PS-Burkina) tient les 3, 4 et 5 septembre 2021, à Ouagadougou, un congrès extraordinaire. Il est placé sous le thème : « Donner une nouvelle orientation dans la vie de PS-Burkina pour la consolidation de la paix et de la démocratie au Burkina Faso ».

Le Parti socialiste-Burkina veut amorcer une nouvelle orientation de sa vie politique afin de participer activement à la consolidation de la paix et de la démocratie au « pays des hommes intègres ». Pour jeter les bases ce cette dynamique, il (parti) a entamé ce vendredi 3 septembre 2021, un congrès extraordinaire sous le thème : « Donner une nouvelle orientation dans la vie de PS-Burkina pour la consolidation de la paix et de la démocratie au Burkina Faso ». Ce congrès, selon les premiers responsables du parti, s’achève le dimanche 5 septembre 2021.

Selon le président du parti, Aboubacar Rimnogdo Balima, le premier congrès du PS-Burkina se tient dans des conditions difficiles au regard de la situation nationale agitée. « Il s’agit pour nous de nous retrouver pour écrire une nouvelle vision de notre parti pour le développement du Burkina », a-t-il fait savoir. Cette nouvelle voie que veut prendre le PS-Burkina, bien que fondée sur l’idéologie social-démocratie, devra partir de l’idée de base que « faire la politique, c’est apporter des solutions efficaces et durables aux problèmes des populations. »

La conviction du parti, a soutenu M. Balima, c’est d’établir que ce n’est pas l’avenir du pays qui appartient à la jeunesse mais plutôt la jeunesse qui est l’avenir du pays.

Le PS-Burkina est membre des partis de la mouvance présidentielle. De l’avis de son président, il a participé à la victoire du président Roch Marc Christian Kaboré, aux élections couplées du 22 novembre 2020.

C’est donc de bon aloi que le parti au pouvoir a dépêché un représentant au présent congrès. Issa Dominique Konaté, prenant la parole au nom du président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Simon Compaoré, a salué la tenue de ce congrès de PS-Burkina. « Un congrès est toujours un moment important dans la vie d’un parti politique », a-t-il déclaré.

Il est revenu sur le thème de l’activité qui, pour lui, est évocateur et tient compte du contexte actuel. « Je salue également l’engagement de vos militants qui a permis d’engranger des victoires. L’heure et la situation du Burkina Faso appellent à une unité d’action pour vaincre l’ennemi commun. Il n’ y a pas de grands partis encore moins de petits partis mais des hommes et des femmes engagés », a-t-il lancé. Obissa Juste MIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here